RMC Sport

Le Vestiaire: La victoire face au Brésil en 98, c'est grâce à elle

Alors que les vingt ans de la Coupe du monde 1998 approchent, Elisabeth Loisel, superviseuse des Bleus lors de leur triomphe, était invitée ce mardi dans l’émission Le Vestiaire sur SFR Sport 1. Cette dernière a raconté comment elle avait identifié la faiblesse des Brésiliens, les coups de pieds arrêtés.

Elisabeth Loisel était invitée ce mardi soir sur le plateau du Vestiaire. La superviseuse des Bleus lors du Mondial 1998 a expliqué comment elle avait remarqué le talon d’Achille de la sélection brésilienne lors de la compétition.

"J’étais avec Jean-François Jodar en doublette à l’époque, on était basés dans le Sud-ouest de la France pour les observations. On a suivi spécialement le Brésil. Nous avions noté que le Brésil était friable au premier poteau sur les coups de pieds arrêtés, et en particulier sur les corners" a-t-elle confié.

Ne pas oublier les remerciements

Cette anecdote a beaucoup fait rire un certain Frank Lebœuf, présent sur le plateau, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus. L’ex-champion du monde a ainsi lancé: "Donc ce n’est pas grâce à Aimé Jacquet que l’on a gagné la Coupe du monde, c’est grâce à Jean-François Jodar et Elisabeth Loisel. C’est dans le carnet d’Aimé, « ne pas oublier de dire merci à Jean-François et Elisabeth »".

Ce vendredi, toute l'équipe du Vestiaire sera au Stade de France pour une émission spéciale "Mondial 1998" (rendez-vous à 22h45).

AC