RMC Sport

League Cup: un titre et un record égalé pour Manchester City avant de penser au PSG

Manchester City a battu Tottenham (1-0) en finale de la League Cup, décrochant un premier trophée cette saison avant d'affronter le PSG au Parc des Princes mercredi prochain. Il s'agit du quatrième succès des Skyblues dans la compétition.

Manchester City a parfaitement préparé la demi-finale aller de la Ligue des champions contre le PSG en dominant Tottenham (1-0) en finale de la League Cup, ce dimanche. Un succès qui a mis du temps à se dessiner. Il permet en tout cas à City de décrocher son premier titre de la saison, et de rattraper les Reds dans les livres d'histoire, avec une huitième victoire dans la compétition et une quatrième consécutive.

Ce qui constitue un record. City s’assure également la poursuite d'un triplé cette saison, après la désillusion de la défaite contre Chelsea en demi-finales de la Coupe d'Angleterre, sur cette même pelouse, huit jours plus tôt.

Première période à sens unique

Si Hugo Lloris a longtemps préservé les chances des siens, avec des arrêts de grande classe, Aymeric Laporte lui a volé la vedette en offrant le titre aux Skyblues de la tête, sur corner, alors qu’on s’acheminait vers les prolongations, et que la pression se faisait moins intense sur le but des Spurs. Pendant près d’une heure, les Skyblues ont fait forte impression face à une équipe de Tottenham très rapidement dépassée par la virtuosité du jeu adverse.

La défense des Spurs a pu constater une fois de plus à quel point la palette offensive des joueurs de Pep Guardiola était large. Manchester City s’est longtemps baladé contre une équipe acculée dans sa propre moitié de terrain, trouvant des solutions entre les lignes, sur les ailes, avec des joueurs en mouvement et toujours disponibles pour le porteur du ballon.

Le match s'est équilibré en seconde période

Relancé à l’occasion de cette rencontre, le maestro Kevin De Bruyne s’est testé, et on a bien senti qu’il n’était pas encore en pleine possession de ses moyens physiques, le Belge ayant rencontré quelques difficultés à finir cette rencontre. Le Belge a néanmoins distillé quelques bons ballons pas toujours bien exploités par ses partenaires, dont une merveille de passe d’une précision chirurgicale, qui a lobé Dier et surpris Sterling dans le même temps.

Les occasions se sont multipliées sur le but du gardien Français Hugo Lloris, vigilant devant Joao Cancelo (45e) et énorme face à Mahrez (73e). Tout heureux aussi, de voir soit le poteau (26e) soit Eric Dier (14e) repousser le danger alors qu’il semblait battu. Il n’aura manqué à City qu’un soupçon d’efficacité dans le dernier geste pour prendre l’avantage plus tôt et s’échapper au tableau d’affichage.

Le constat vaut également pour la seconde période, même si la rencontre fut un peu plus équilibrée. Parce que Tottenham s’est persuadé qu’un exploit était possible, et c’est dans la transition offensive que celui-ci aurait pu prendre forme, avec Harry Kane à la baguette.

Cette finale, à Wembley, qui a marqué le retour des supporters dans les tribunes, aura aussi permis à Manchester City de tourner la page Super League, cette compétition dissidente à laquelle il avait choisi de participer avant de s’en détourner. City peut désormais se tourner l’esprit beaucoup plus léger vers le choc face au PSG au Parc des Princes, prévu dans trois jours.

https://twitter.com/qmigliarini Quentin Migliarini Journaliste RMC Sport