RMC Sport

Accusé d’excès de vitesse, Piqué allume la presse et compte créer son propre média

Gerard Piqué

Gerard Piqué - AFP

Le Mirror, tabloïd britannique, a publié une photo montrant Gerard Piqué avec des policiers et a indiqué que le défenseur du Barça avait été arrêté à cause d’un excès de vitesse important au volant. Irrité par cette polémique, le Catalan a répondu sur Twitter. Il n’épargne pas la presse britannique et annonce son projet de créer un médial spécial pour les footballeurs.

"J’en ai marre". C’est avec ces mots que Gerard Piqué a conclu une série de six tweets ce samedi, en réponse à une polémique née outre-Manche vendredi. Le défenseur du FC Barcelone explique, point par point, comment a vu le jour cette histoire d’excès de vitesse.

Les scandales, les paparazzis, les clics... Piqué veut tout changer

Le Mirror a publié un article avec une photo montrant Gerard Piqué au volant d’une voiture, arrêté sur le bas-côté d’une route, avec deux policiers à moto discutant avec lui par la fenêtre. Le tabloïd assure que le Barcelonais était en excès de vitesse et a écopé de six points de retrait sur son permis de conduire. Le Mirror en rajoute en notant que Piqué n’a pas semblé troublé, lui qui n’a pas joué le dernier match du Barça pour cause de blessure…

Il n’en fallait pas plus pour faire réagir l’Espagnol sur Twitter. Gerard Piqué s’applique à "expliquer comment la presse fonctionne aujourd’hui". "1 : Un paparazzi prend une photo de moi parlant à la police. 2 : Le paparazzi invente que je roulais à 190 km/h et qu’on m’a retiré 6 points pour vendre les photos pour 1500 euros. C’est tout faux. 3 : Un média anglais achète les photos en dépit de la vérité. 4 : La majorité des médias de ce pays répand la nouvelle sans vérifier les informations. Tout ça pour faire du clic. 5 : Le mal est déjà fait et personne ne fait rien pour changer cette tendance".

"Créer un média de communication différent"

Gerard Piqué ne compte pas en rester là. Voici son sixième et dernier point après cette histoire : "6 : Mon but, dans les prochains mois, est de créer un média de communication différent, honnête, authentique et pour les joueurs". Après Piqué footballeur, Piqué journaliste?

A lire aussi >> Barça: Piqué se paye (encore) la presse madrilène

A lire aussi >> Piqué réfléchit à l'organisation d'une Coupe du monde... de tennis

N.B