RMC Sport

Atlético: le secret du succès de la méthode Simeone expliqué par son adjoint

German Burgos et Diego Simeone

German Burgos et Diego Simeone - @AFP

L’adjoint de Diego Simeone à l’Atlético de Madrid a expliqué ce qu’il considère comme le plus important pour réussir dans le football. Sans surprise, German Burgos met surtout l’accent sur le mental, préalable indispensable à la performance.

Diego Simeone exige de ses joueurs un sacrifice de tous les instants. Le mentalité de vainqueur qu’il souhaite imprimer a rejailli sur le style de jeu de l’international Antoine Griezmann, lequel se dépense sans compter, peut-être un peu trop parfois. Mais c’est comme ça avec "El Cholo", on ne triche pas. C’est brutal et direct, sans fioriture. Le style de jeu de l’Atlético est très exigeant et nécessite de la part des joueurs un engagement physique très intense dès la perte du ballon. Les joueurs sont conditionnés mentalement pour pratiquer un tel football, qui rime avec efficacité mais pas toujours avec plaisir. German Burgos, l’adjoint de Diego Simeone, est, à l’image de l’entraîneur des Colchoneros, un travailleur acharné. Il n’attend de ses joueurs rien d’autre que de la bravoure.

"Plutôt mourir avec une flèche dans la poitrine"

"C’est notre première semaine de travail au cours de laquelle nous allons préparer deux finales: contre la Real Sociedad (4e de Liga) et face à la Juventus Turin (en ouverture de la Ligue des champions), a-t-il dit sur Instagram. Je me souviens il y a quelques semaines, lorsque j’avais donné une interview à Ricardo Sierra, avant le match contre Getafe, je me demandais comment de nouveaux joueurs pouvaient s’adapter à l’Atlético de Madrid. J’ai répondu qu’ils le faisaient de la meilleure des façons, mais ce dont ils ont besoin pour s’adapter le plus rapidement, c’est de saisir ce que pèse le poids de ce maillot, ce qu’il représente. Et cela nécessite une préparation mentale préalable, pour que le corps soit en bonne forme plus tard. En d’autres termes, prenez chaque match comme s’il s’agissait d’une finale. Nous préparons des finales, pas des matches !! Lorsque le joueur comprend ce message, vous êtes beaucoup plus proche d’atteindre les objectifs, mais c’est maintenant, maintenant. Et la première chose qui devrait être inculquée dans les esprits des joueurs et de tout le monde en général, c’est cette phrase: 'Je préférerais mourir avec une flèche dans la poitrine qu’avec une flèche dans le cul.' Vous devez donner votre vie pour le partenaire et le mener au succès."

QM