RMC Sport

Atlético: Suarez règle encore ses comptes avec le Barça

Dans un entretien pour le Club del Deportista, Luis Suarez est revenu sur son départ l'été dernier du FC Barcelone et les critiques qui l'ont entouré au cours de la dernière saison. Une source de motivation pour l'attaquant de 34 ans pour prouver sa valeur du côté de l'Atlético de Madrid.

Luis Suarez est à deux matchs de prendre une revanche sur le destin. Ou plutôt sur son ancien club, le FC Barcelone, qui l'a laissé partir libre ou presque en direction de l'Atlético de Madrid l'été dernier. A deux journées du terme de la Liga, les Colchoneros sont en tête du championnat, avec deux points d'avance sur le Real Madrid et quatre sur le Barça.

Mais Luis Suarez n'a toujours pas digéré son départ du club catalan, comme il l'a déjà confié par le passé. "Signer à l'Atlético a été un grand défi pour moi pour beaucoup de choses. L'année dernière, j'ai reçu des critiques. Ils ont dit que je n'avais plus le niveau pour rivaliser dans les grands matchs, rappelle le buteur dans un entretien pour le Club del Deportista. Cela a créé pour moi un grand défi d'un point de vue personnel pour me donner l'envie de continuer à montrer que je fais partie de l'élite du football."

"Excité et désireux de continuer à montrer mon niveau"

Avec 19 buts toutes compétitions confondues cette saison, en 36 matchs disputés, Luis Suarez s'avère encore précieux pour la course en titre, même s'il n'a pas trouvé la faille en Europe. "Je n'étais pas du tout désolé, au contraire, j'étais excité et désireux de continuer à montrer mon niveau, de démontrer le genre de joueur que je suis depuis de nombreuses années", est revenu encore Suarez, âgé de 34 ans, qui souhaite prendre sa retraite internationale avec l'Uruguay après la Coupe du monde 2022.

Déjà champion à quatre reprises en Espagne avec le FC Barcelone, Luis Suarez "ne regrette pas d'être venu" à l'Atlético de Madrid. "Quand une porte se ferme, sept plus grandes s'ouvrent à vous, philosophe-t-il. L'Atlético est une grande famille, personne ne pense qu'il est meilleur que quiconque, c'est une compétitivité très saine dans le groupe."

L'Atlético de Madrid recevra Osasuna ce dimanche (18h30), avant un déplacement à Valladolid pour le compte de la dernière journée de Liga. Avec deux victoires, les Colchoneros seront assurés de décrocher un nouveau titre.

GL