RMC Sport

Barça: Koeman répond aux rumeurs sur son avenir

Contrairement à mercredi, Ronald Koeman a accepté ce samedi de répondre aux questions des journalistes, à la veille de défier Levante en Liga. Conscient d'être sous pression, l'entraîneur du FC Barcelone en a profité pour faire passer quelques messages.

Cette fois, il a accepté de répondre aux questions des journalistes. Mercredi, à la veille de défier Cadix (0-0), Ronald Koeman s’était contenté de lire un petit texte pour demander du "soutien", avant de s’en aller sans dire un mot de plus. Ce samedi midi, sa conférence de presse s’est déroulée normalement. Avec beaucoup de questions sur son avenir.

"Depuis mon communiqué, il ne s’est rien passé. Je ne peux pas dire grand-chose à ce sujet car ça fait longtemps que je ne lis pas la presse. Je connais les rumeurs. Tout ce que nous avons à faire, c’est de gagner des matchs, mais je sais qu'il y a des noms, des rumeurs. C'est votre travail. Je ne peux pas gaspiller de l'énergie sur des choses que je ne peux pas contrôler. Je dois me concentrer sur l'équipe", a réagi l’entraîneur du FC Barcelone, visiblement conscient d’être sur un siège éjectable.

"J'ai accepté des départs pour le bien du club"

Avant de recevoir Levante dimanche (16h15), son équipe pointe à la septième place de la Liga, et une nouvelle contre-performance pourrait pousser ses dirigeants à lui montrer la sortie. Parmi les candidats cités pour le remplacer, le nom de Xavi revient avec insistance dans la presse espagnole.

"Le président est l'homme le plus important du club. Il peut parler et donner son avis, je n'ai aucun problème. Je dois être impliqué dans mon travail et gagner des matchs. Le reste ne m'intéresse pas", a insisté Koeman, après avoir été mis en garde par Joan Laporta cette semaine. "Tous les entraîneurs, et pas seulement Koeman, dépendent de leurs résultats et, dans le cas du Barça, du jeu (proposé)", a martelé le président du Barça, qui songerait également au sélectionneur de la Belgique Roberto Martinez pour ouvrir un nouveau chapitre.

Koeman, lui, a aussi profité de cette conférence de presse pour faire passer un message. Si son effectif actuel est un peu juste, surtout quand plusieurs joueurs occupent l’infirmerie, ce n’est pas de sa faute. "J'ai accepté le départ de joueurs (lors du dernier mercato) pour le bien du club. (...) Il y a des postes où nous n'avons presque personne. (...) Il y a de bons jeunes, avec un grand avenir. C'est une possibilité que Gavi (17 ans) joue dimanche car nous n'avons que 17 joueurs disponibles", a expliqué Koeman, privé actuellement de Pedri, Jordi Alba, Ousmane Dembélé, Sergio Agüero ou encore Martin Braithwaite. Frenkie de Jong, exclu à Cadix, sera aussi absent contre Levante.

RR