RMC Sport

Barça: Piqué, plus qu’un footballeur, un businessman compulsif

Passionné par le monde des affaires depuis toujours, Gerard Piqué (34 ans) ne cesse d'investir dans des secteurs d'activité extrêmement variés depuis une décennie, si bien qu'il dispose aujourd'hui d'un CV aussi fourni que son palmarès.

Dernier vestige d’une époque révolue au Barça, Gerard Piqué est bien plus qu’un footballeur de renom. Fin politicien, le défenseur central international vise à terme la présidence du FC Barcelone. Il cultive depuis plusieurs années sa passion pour le monde des affaires. Un milieu impitoyable dans lequel il nage "comme un poisson dans l’eau", selon ses proches interrogés par différents médias. Et qui lui a surtout permis d’étendre son réseau, au point de figurer dans la liste Forbes des 100 personnalités espagnoles les plus créatives dans le monde des affaires.

Piqué partage son quotidien entre les séances d’entraînement et son insatiable appétit pour la création. Sa dernière lubie en date ? Lancer une Coupe du monde des ballons de baudruche. Pour ce touche-à-tout curieux et hyperactif, chaque journée est une opportunité. Aujourd’hui, la grande majorité de son activité passe par Kosmos Holding, sa deuxième société d’investissement (après Kerad), fondée en 2017, et soutenue par Hiroshi Mikitani, le fondateur et PDG de Rakuten, qui plus est sponsor du Barça.

Après avoir lancé Kerad Games, une société de jeux en ligne, en 2012, Gerard Piqué a ensuite diversifié ses investissements. Dans la restauration écologique avec Natrus, dans une marque de lunettes de soleil dont il est propriétaire, Kypers, et dont il assure lui-même la promotion. En 2019, il a réalisé un chiffre d'affaires de 1.848.749 d’euros. Une autre grande entreprise détenue par le joueur du FC Barcelone est Kerad Project 2006 SL, une société dédiée à l'achat et à la vente d'actifs immobiliers, qui a clôturé l'exercice 2019 avec des actifs immobiliers d'une valeur de 18.705.809,25 euros et un chiffre d'affaires de 4.511 117.24 euros, selon Forbes.

Business et polémiques

Gérard Piqué possède une longue liste de maisons, de terrains ou de bâtiments industriels dans différentes villes en Espagne. L'une de ses dernières démarches a été l'achat d'un terrain à Malaga, en vue de la construction d'un hôtel de luxe. Ses aventures commerciales l’ont également poussé à investir il y a quelques années dans 426 miles, une marque de boisson énergisante, avec Carles Puyol. En décembre 2018, Kosmos rachète le FC Andorra, qui évolue en cinquième division avec l’objectif de le faire monter rapidement en première division. Le club évolue actuellement aux portes du monde professionnel, en troisième division espagnole.

En 2018, Gerard Piqué était le cinquième joueur le mieux payé au monde grâce à ses contrats de joueur, mais aussi à ses activités hors football. Mais tout n’est pas que réussite dans l’itinéraire de cet acheteur compulsif. L’influence de Gerard Piqué est grande certes. Mais peut-être un peu trop, parfois. Son immixtion dans le monde du tennis en 2018 n’a pas fait que des heureux. Soutenu par l’ITF, le footballeur a posé le cadre d’une nouvelle compétition pour la Coupe Davis, avec un investissement de 3 milliards de dollars (2,56 milliards d'euros) sur 25 ans. Un coup de force qui n’est pas passé, le joueur s’étant heurté au poids des traditions, essuyant de très vives critiques sur la méthode.

Parmi ses nombreux faits d’armes figure le documentaire 'La Decision', avec lequel il a soulevé une polémique et suscité la controverse au sein même de son club, sur l'avenir du footballeur Antoine Griezmann, point de départ d’une longue traversée du désert en club pour l’international français. L’échec et la critique ne le freinent guère cependant. Le flair demeure. Cet été, Kosmos global holding et Enjoy Television se sont entendus pour acheter les droits TV de la Ligue 1 afin de capitaliser sur l’effet Messi en Espagne, et ce jusqu’en 2024. Piqué dans le monde des affaires, on n’a pas fini d’en entendre parler.

QM