RMC Sport

Barça: un membre du conseil d’administration démissionne, Laporta accusé de faire le jeu du Real

Membre du conseil d’administration du Barça, Jaume Llopis a présenté sa démission au président Joan Laporte en lui reprochant dans une lettre sa gestion du cas Lionel Messi, sur le départ et tout proche de rejoindre le PSG. Selon lui, cette opération pourrait même aider… le Real Madrid.

Le départ de Lionel Messi n’en finit pas de faire des remous du côté de Barcelone. Si le vestiaire catalan se dit "brisé" et a accusé via Gerad Piqué la mauvaise gestion du club sous la présidence de Josep Bartomeu, le retournement de situation des derniers jours – tout semblait indiquer que l’Argentin allait rester dans son équipe de toujours – a également déjà des répercussions du côté de l’équipe dirigeante.

Membre du conseil d’administration du Barça, Jaume Llopis a ainsi remis sa démission au président Joan Laporta. Il lui a aussi adressé une lettre dans laquelle il l’accuse de ne pas en avoir fait assez pour conserver "la Pulga" dans l'effectif. "Tu entreras dans l’histoire comme le président qui a laissé partir Messi", tacle-t-il dans sa missive, citée par le quotidien Sport.

Ce professeur en école de commerce universitaire, spécialisé dans les domaines de la stratégie et de l’organisation d’entreprise, n’hésite pas à livrer ses sentiments sur la gestion du dossier par Laporta: "Tu m’as déçu. Je pensais que tu étais le seul capable d’affronter Florentino (Perez, président du Real Madrid, ndlr). Je manque d’informations mais je suis sûr que beaucoup plus pourrait être fait pour que Messi reste. Ceux qui restent sont nombreux. Messi était un patrimoine important du FC Barcelone."

"Le plan parfait de Florentino"

Jaume Llopis en profite également pour accuser Laporta renforcer un concurrent (Paris) et de faire le jeu du Real Madrid pour l’arrivée d’un certain Kylian Mbappé. Sous-entendu: l’arrivée de Messi à Paris pourrait pousser le PSG à se séparer de la pépite française voire inciter cette dernière à aller voir ailleurs pour avoir plus de lumière sur lui. "Nous verrons quand la Super League arrivera, si elle arrive, et en attendant, vous renforcez le PSG et facilitez le départ de Mbappé à Madrid. Le plan parfait de Florentino."

Le désormais ancien membre du conseil d’administration conclut tout de même par un "bonne chance" adressé au président du club catalan. A Barcelone, avec Messi, le temps est à la soupe à la grimace. A Paris, c’est plutôt comme un cadeau au pied du sapin de Noël en plein été.

https://twitter.com/LexaB Alexandre Herbinet Journaliste RMC Sport