RMC Sport

Barça: urgence pour les négociations salariales, la deadline bientôt passée

La direction de Barcelone a fixé jusqu'à ce jeudi les négociations avec son effectif pour les réductions salariales, nécessaires pour les finances du club en cette période de crise sanitaire et économique. Une dernière réunion a lieu ce mercredi entre les joueurs et la direction pour parvenir à un accord.

Barcelone doit faire face, comme de nombreux autres clubs, à la crise financière. Face aux importantes pertes prévues en raison du contexte sanitaire, le club catalan cherche à réduire la voilure et à procéder à des coupes salariales. La direction a fixé une date limite jusqu'au 5 novembre pour parvenir à des accords avec son effectif et pouvoir ainsi annoncer le budget de cette saison 2020-2021.

Comme le rapporte la presse espagnole, le Barça a donc encore quelques heures pour trouver un accord avec les stars de son effectif. Le club cherche à économiser près de 190 millions d'euros de la masse salariale actuelle. Une réunion entre les joueurs de l'équipe première et la direction a lieu ce mercredi pour tenter de trouver cet accord. Même si les chances d'une faillite économique sont minces, il semble assez urgent que les négociations puissent rapidement aboutir pour soulager les finances du club, au moins à court-terme.

Des accords avec quatre joueurs

Les dernières discussions ce lundi ont été positives, et la collaboration avec Carles Tusquets, le président par intérim, semble bonne. L'hypothèse avancée à ce jour est que les joueurs continuent de toucher la même somme, mais sur une plus longue période. Une autre option existe, à savoir porter l'affaire en justice mais celle-ci n'est pas privilégiée par les deux parties.

Pour l'heure, quatre joueurs ont accepté cette réduction de salaires à savoir Gerard Piqué, Clément Lenglet, Frenkie de Jong et Marc-André ter Stegen. La volonté est maintenant d'étendre l'accord à l'ensemble de l'équipe. Une autre option subsiste, et serait de payer les joueurs à l'issue de leur carrière pour devenir ambassadeur et ainsi honorer leur contrat accueil.

La menace de la résiliation automatique en cas de baisse forcée

Sans accord, la direction pourrait décider de réduire unilatéralement les salaires. Mais l'Association des footballeurs espagnols (AFE) menace déjà d'une résiliation automatique des contrats si cette option est choisie. La réduction salariale a été désignée par Carles Tusquets comme la mesure la plus urgente de son mandat par intérim.

Plus tôt cette saison, l'effectif catalan avait déjà subi une réduction de salaires pour faire face à la pandémie de coronavirus, alors que le championnat avait été arrêté en mars dernier. Si les joueurs ont retrouvé les terrains depuis, la situation économique demeure complexe, avec l'absence de supporters notamment dans les tribunes du Camp Nou, entre autres problèmes.

GL