RMC Sport

Coronavirus: l’inquiétude du patron de Mediapro

Jaume Roures, parton de Mediapro, diffuseur de la Liga et de la prochaine saison de Ligue 1, ne cache pas son inquiétude sur la fin de saison du championnat espagnol, suspendu jusqu’à nouvel ordre en raison de la pandémie de coronavirus. Désireux de limiter les pertes financières, il espère un retour à la compétition en juin.

Il n’y a pas que les patrons des championnats européens qui tremblent. Les diffuseurs sont aussi dans l’inconnue la plus totale depuis le début de la crise sanitaire. En Espagne, l’un des pays les plus touchés par l’épidémie de coronavirus, Mediapro, diffuseur de la Liga et de la Ligue 1 à partir de la saison prochaine, navigue à vue. Le championnat espagnol s’est interrompu après la 27e journée et ne reprendra pas jusqu’à nouvel ordre. Ainsi en ont décidé la Liga et Fédération espagnole de football (RFEF) lundi dans un communiqué commun.

"Si la saison ne se termine pas, 30% des revenus seront perdus"

Pour Jaume Roures, président du groupe espagnol, le championnat doit impérativement aller à son terme: "La chose la plus importante est de terminer la saison, a-t-il déclaré jeudi au micro de la radio RAC 1. Il n’est pas important de savoir quand la prochaine débutera. Si la saison ne se termine pas, 30% des revenus seront perdus. Le foot européen perdra 7 milliards d’euros et il ne peut pas se le permettre." 

"Je ne vois aucun problème à jouer après le 30 juin"

Comme la crainte de pertes vertigineuses est immense, le groupe Mediapro est disposé à chambouler le calendrier et à jouer cet été. Jaume Roures évoque l’idée d’un retour à la compétition mi-juin. "On peut jouer tous les trois jours, je ne vois aucun problème à jouer après le 30 juin, après la fin de certains contrats. La situation nous oblige à tout faire pour sauver la saison. Personne ne souhaite perdre de l’argent", conclut Roures.

ABr