RMC Sport

Espagne: Piqué s’est fait siffler et insulter à l’entraînement

Gerard Piqué, qui a voté au référendum d’autodétermination de la Catalogne et dénoncé les violences policières, a reçu un accueil houleux à l’entraînement de l’équipe nationale d’Espagne à Madrid ce lundi selon les médias locaux.

Il incarne le soutien au référendum catalan dans la sphère sportive. Et il porte le maillot de l’Espagne. La position de Gerard Piqué semble devenir de plus en plus intenable. Dimanche, le défenseur central du Barça a envisagé, en larmes, de devoir renoncer à l’équipe nationale. Lundi, il a reçu un accueil houleux à l’entraînement de la Roja à la Cité du football de Las Rozas, dans la banlieue de Madrid, selon les médias espagnols.

Des sifflets, des cris, des insultes ("Piqué, conn…, l’Espagne est ta nation", "Piqué, conn…, quitte la sélection"). Et même des banderoles, notamment celle-ci qui a dû être retirée par la Guardia Civil : "Piqué, je ne veux pas que tu t’en ailles, je veux que tu sois viré. Tu es dégoûtant."

A voir aussi >> Catalogne: Piqué tacle le gouvernement espagnol et se dit prêt à renoncer à la Roja

Encore des sifflets et des insultes à sa sortie du terrain

A la sortie du terrain, après seulement 23 minutes, d’autres sifflets et insultes ont visé Gerard Piqué. Il a programmé sa retraite internationale à l’issue de la Coupe du monde 2018. Ira-t-il en Russie dans ce contexte national très tendu ?

VIDEO >> Piqué en pleurs en évoquant les violences du référendum en Catalogne

LP