RMC Sport

José Antonio Reyes roulait à plus de 220 km/h lors de son accident mortel

José Antonio Reyes est décédé samedi dernier, dans un tragique accident de voiture, avec son cousin Jonathan. La police espagnole a confirmé à la BBC que l'ancien joueur d'Arsenal et du Real était bien au volant et roulait à plus de 220 km\/h.

La cause de l'accident qui a entraîné la mort de José Antonio Reyes et de son cousin, samedi dernier, n'est pas encore claire. Mais la vitesse pourrait avoir joué un facteur aggravant. La Guardia Civil a confirmé à la BBC que l'ancien joueur d'Arsenal et du Real était bien au volant, au moment du crash. Et qu'il roulait très vite.

L'enquête encore en cours

"L'enquête est toujours en cours, insiste un porte-parole de la police espagnole auprès du média britannique. C'est pour cela qu'on ne peut pas encore dire que la seule cause de l'accident est la vitesse. Nous ne pouvons pas non plus dire qu'elle était la vitesse exacte du véhicule. Mais ce dont nous sommes certains, c'est qu'il roulait à plus de 220 km/h."

Des centaines de personnes ont assisté lundi aux funérailles de José Antonio Reyes, dans le sud de l'Espagne. Une minute de silence avait été respectée avant Tottenham-Liverpool et France-Bolivie, en mémoire de l'ancien joueur, qui était âgé de 35 ans. Son décès a suscité une vague d'émotion dans le football européen... même si un de ses anciens coéquipiers en sélection avait déploré son comportement au volant

"Conduire à grande vitesse est une attitude répréhensible, estimait dimanche Santiago Canizares sur Twitter. Dans cet accident, il y a eu d’autres victimes en plus du conducteur. Reyes ne mérite pas d'être célébré en héros. Mais cela ne signifie pas que je ne regrette pas ce qu’il s’est passé et que je ne prie pas pour leurs âmes."

A.Bo