RMC Sport

Le Real met la pression sur l’arbitrage avant d’accueillir le Barça

Les joueurs du Real Madrid ont vivement contesté l'arbitrage lors de Barça-Real en match aller de la Supercoupe d'Espagne.

Les joueurs du Real Madrid ont vivement contesté l'arbitrage lors de Barça-Real en match aller de la Supercoupe d'Espagne. - AFP

Bien partis pour remporter la Supercoupe d’Espagne (victoire 3-1 au Camp Nou à l'aller), les joueurs du Real Madrid se plaignent de l’arbitrage. Et mettent gentiment la pression avant le match retour contre le Barça ce mercredi.

Le Real est en très bonne posture. Vainqueurs 3-1 au Camp Nou, les joueurs de Zinedine Zidane ont parfaitement réussi la première manche de la Supercoupe d’Espagne. Mais ils retiennent surtout la fin de match tendue et une grosse ombre au tableau: l’expulsion de Cristiano Ronaldo après un deuxième carton jaune très sévère.

Ramos fait la leçon

"C’est une action où il est déséquilibré, il ne simule à aucun moment", a analysé son capitaine Sergio Ramos à l’issue de la rencontre. Avant de tacler gentiment l’arbitrage. "J’espère qu’on pourra contester (finalement Cristiano Ronaldo a été suspendu pour cinq rencontres) parce qu’exclure un joueur-clé, dans un clasico, à 10 minutes de la fin… Il aurait fallu soupeser tout cela différemment."

A lire aussi >> Cristiano Ronaldo s'est vengé de Lionel Messi (et ça lui a coûté cher)

Suarez dans le viseur du vestiaire du Real

Les Merengue ont donc décidé de mettre la pression avant le match retour. Et connaissent parfaitement leur cible. Un certain Luis Suarez. A quinze minutes de la fin de la rencontre au Camp Nou, le buteur contrôle le ballon dans la surface et file vers Keylor Navas. Au moment d’approcher le gardien, l’Uruguayen s’effondre sans qu’il y ait eu de contact. Penalty.

En colère après cette décision, le vestiaire du Real est persuadé d’être lésé par l’arbitrage dans chaque clasico selon Marca. Pour les Merengue, Luis Suarez est l’origine de ce qu'ils considèrent comme une suite de mauvaises décisions de la part de l’arbitre, ayant conduit au carton rouge de Ronaldo. Pour rappel, seules cinq petites minutes se sont écoulées entre le penalty accordé au Barça et l'expulsion de la star madrilène. Largement suffisant pour irriter le Real. Et les arbitres sont prévenus.

A voir aussi >> VIDEO. En immersion avec les joueurs du Real Madrid grâce à une caméra sur l'arbitre

VIDEO. L'atelier toro à une touche de balle du Real Madrid

Fl.P.