RMC Sport

Liga: le Barça d'un super Messi s'impose chez le Betis, encore un match fou

Le FC Barcelone, avec une entrée en jeu décisive de sa superstar Lionel Messi en seconde période, s'est imposé 3 à 2 sur le terrain du Betis Séville dimanche, lors de la 22e journée de Liga. Le Barça conserve ainsi la deuxième place du classement, devant le Real Madrid.

Que ferait le Barça sans son Messi? L'entrée en jeu décisive de la superstar argentine en seconde période, a permis au club catalan de l'emporter (3-2) sur le terrain du Betis. Le club catalan conserve la deuxième place du classement du championnat espagnol mais reste cependant sept longueurs derrière le leader l'Atlético de Madrid.

Les Colchoneros recevront le Celta Vigo lundi en clôture de la 22e journée du championnat. Le Real Madrid, vainqueur samedi à Huesca (2-1) est troisième ex-aequo avec le Barça, un point devant le FC Séville qui a dominé à domicile Getafe (3-0), samedi également.

Le Barça a débuté la rencontre sans Messi, Frenkie De Jong et Pedri, laissés au repos par Koeman après l'éprouvant quart de finale de Coupe du Roi remporté 5-3 après prolongation à Grenade mercredi. En revanche les trois Français Antoine Griezmann, Ousmane Dembélé et Clément Lenglet étaient bien titulaires chez les Blaugranas.

L'entrée de Messi a tout changé

Dominateur dans la première partie de la rencontre, le Betis a ouvert la marque à la 38e minute, par l'avant-centre Borja Iglesias, à la réception d'un centre d'Emerson côté droit devant le but de Marc-Andre ter Stegen. 

Mais en seconde période l'entrée en jeu de Messi à la 57e minute a tout bouleversé, le prodige argentin égalisant seulement deux minutes plus tard d'un tir au ras du poteau (59e). Son 13e but en championnat cette saison, une unité derrière son ancien coéquipier aujourd'hui à l'Atlético, Luis Suarez.

Neuf minutes plus tard, les Catalans ont pris l'avantage sur un but contre son camp de Victor Ruiz (68): après un une-deux magnifique entre Jordi Alba et Messi, le premier centrait devant le but, et alors qu'Antoine Griezmann, très discret dimanche, ratait complètement sa reprise, le ballon rebondissait sur le tibia de Ruiz et finissait au fond des filets.

Trincao ouvre son compteur

Mais l'ancien défenseur de Villarreal se rachetait de la plus belle des manières à la 75e minute en égalisant de la tête sur un coup franc tiré par Nabil Fékir, auteur d'un très bon match. Un coup franc d'ailleurs sifflé pour une faute de Busquets sur l'ancien Lyonnais.

Le Barça réussissait cependant à arracher les trois points de la victoire sur un but splendide du jeune (21 ans) attaquant Trincao, entrée en jeu à la 57e, d'une frappe enroulée du gauche en pleine lucarne (87e). Le premier but de l'espoir portugais en Liga cette saison.

Lionel Messi et les siens en sont désormais à onze matches sans défaite, dont neuf victoires, six d'affilée ! Le Betis pour sa part, qui était invaincu en Liga depuis le 29 décembre (défaite 4-3 à Levante) subit un second coup d'arrêt après son élimination à domicile aux tirs au but en quart de finale de la Coupe d'Espagne contre l'Athletic Bilbao, jeudi.

Avec 30 points l'équipe de Manuel Pellegrini reste accrochée à la septième place, cinq points derrière la Real Sociedad qui s'est facilement imposée sur son terrain aux dépens de Cadix (4-1). Dans les deux autres matches du jour l'Athletic Bilbao (10e) et Valence (12e) n'ont pu se départager (1-1), tandis qu'Osasuna (15e), à domicile, a battu Eibar (17e) 2-1.

Avec AFP