RMC Sport

Liga: le Real accroché par Séville avec un scénario fou, ça se complique pour le titre

Le Real Madrid a manqué l’occasion de revenir à hauteur de l’Atlético en tête de la Liga. Tenus en échec par le FC Séville (2-2), les Madrilènes manquent une bonne affaire et n'a pas son destin en mains.

Le Real Madrid a passé la soirée dans les montagnes russes. A deux reprises, au moins, les joueurs de Zinedine Zidane se sont vus dominer le FC Séville avant de prendre un coup sur la tête. Dans le temps additionnel, les Madrilènes ont arraché le point du match nul mais restent finalement scotchés à la deuxième place du championnat, à égalité avec le Barça mais derrière l'Atlético.

Karim Benzema, en début de match, a cru ouvrir le score avant que son but ne soit refusé pour un hors-jeu. C’est finalement Séville, par l’intermédiaire de Fernando, qui a donc inscrit le premier but de la rencontre. Grâce à Marco Asensio, le Real s’est remis dans la course et a pris l’ascendant sur une équipe andalouse moins en vue en deuxième période.

Un pénalty pour le Real transformé en penalty pour Séville

Mais à un moins d’un quart d’heure du terme, l’assistance vidéo est venue chambouler le scénario du match et de la Liga. Alors que Karim Benzema pensait avoir obtenu un pénalty après s’être joué du gardien sévillan, l’arbitre de la rencontre a été invité à revenir à une autre infraction, une main de Militão dans la surface au tout début de l’action.

Résultat, le penalty du Real a été annulé et finalement accordé à Séville. Ivan Rakitic l’a transformé pour doucher les espoirs madrilènes. Dans le temps additionnel, une frappe de Kroos contrée par Hazard a permis au Real d'arracher un point insuffisant pour faire une bonne affaire. Les quatre premiers du championnat terminent ce week-end avec un point pris. A trois matchs de la fin du championnat, l'Atlético reste donc leader, avec deux points d'avance sur le Real et le Barça et six sur Séville.

RW