RMC Sport

Liga: malgré son temps de jeu famélique, Dembélé complimenté par Simeone

Barré par l’indéboulonnable Luis Suárez, freiné à son arrivée en Espagne par une blessure puis le Covid-19, l’attaquant français Moussa Dembélé ne doit pas relâcher ses efforts et conserver le même état d’esprit, selon son entraîneur Diego Simeone. Les minutes viendront.

Son aventure espagnole n’est pour le moment pas un franc succès, c’est le moins que l’on puisse dire. Prêté par l’OL à l’Atlético de Madrid pour retrouver du temps de jeu, Moussa Dembélé a pour le moment toutes les peines du monde à grappiller des minutes en pointe de l’attaque des Colchoneros: il en cumule seulement 24 lors des deux dernières rencontres de l’Atlético, en deux entrées en jeu face à Levante (0-2, 24e journée de Liga) et Chelsea (0-1, huitième de finale aller de Ligue des champions).

Malgré son faible temps de jeu, son coach Diego Simeone n’a pas voulu accabler l’ancien Lyonnais, bien au contraire. Interrogé sur la situation de l’attaquant français, "El Cholo" a vanté son attitude, l’encourageant à poursuivre dans cette voie. "J’ai aimé Dembélé, il peut nous donner des choses importantes, assurait l’entraîneur argentin après la défaite des siens contre Chelsea, mardi. Il avait l’air vivant, plein d’énergie, et cela fait partie des choses que je garderai en mémoire aujourd’hui."

Aucune titularisation, et toujours pas de but

Arrivé blessé en Espagne, lui qui s’était fracturé le bras en décembre dernier, Dembélé avait par la suite été testé positif à la Covid-19, différant ses débuts officiels sous le maillot madrilène. Il n’a, pour le moment, connu aucune titularisation avec sa nouvelle équipe, et n’a toujours pas trouvé le chemin du but. Son intégration dans le groupe est bonne toutefois, et sa condition physique devrait lui permettre de jouer davantage, désormais.

Alors qu’il planait en tête de la Liga au terme d’un mois de janvier canon – cinq victoires d’affilée en Championnat –, l’Atléti marque le pas depuis, et reste sur trois matches consécutifs sans gagner toutes compétitions confondues (2 défaites, 1 nul). Les Madrilènes n’ont même marqué qu’un seul but lors de leurs trois dernières rencontres. Suffisant pour permettre à Moussa Dembélé de bousculer la hiérarchie devant pour remettre en selle les Colchoneros? Rien n’est moins sûr.

Deuxième du classement des buteurs de la Liga (16 réalisations, à deux unités du Barcelonais Lionel Messi), Luis Suarez enchaîne les titularisations et semble indéboulonnable. Tandis que le club de Madrid évolue le plus souvent cette saison en 3-4-3, la chance de Dembélé serait que Diego Simeone s’appuie sur deux attaquants devant, comme lors des deux récentes confrontations à Grenade (1-2) et Levante (1-1). Le Français aurait alors une vraie carte à jouer.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport