RMC Sport

Liga: trois penalties concédés, un csc de Varane... le Real rechute à Valence

Plombé par une série d'erreurs défensives, qui ont permis à Carlos Soler de marquer à trois reprises sur penalty, le Real Madrid s'est lourdement incliné ce dimanche sur la pelouse de Valence (4-1). L'équipe de Zinedine Zidane, qui reste à la quatrième place de la Liga, a en plus vu Karim Benzema sortir sur blessure.

Confirmer n’est décidément pas le point fort de ce Real Madrid. Cinq jours après avoir arraché une victoire très importante face à l’Inter Milan (3-2), en phase de groupes de la Ligue des champions, l’équipe de Zinedine Zidane est retombée dans ses travers en s’inclinant ce dimanche sur la pelouse de Valence (4-1), lors de la neuvième journée de Liga. Cette deuxième défaite de la saison en championnat laisse le club merengue à la quatrième place du classement, à quatre points du leader, l’épatante Real Sociedad.

Soler voit triple, inquiétude pour Benzema

Même sans Casemiro et Eden Hazard, testés positifs au coronavirus, faire tomber cette équipe de Valence, qui restait sur quatre matchs sans victoire, ne semblait pas insurmontable. Le Real a même ouvert le score sur une belle frappe tendue de Karim Benzema (23e), auteur de son quatrième but de la saison en Liga. Mais la machine s’est rapidement enrayée et les erreurs défensives se sont multipliées. Une main de Lucas Vazquez dans sa surface a d’abord permis à Carlos Soler d’égaliser sur un penalty qu’il a dû retirer (35e). Un improbable but contre son camp de Raphaël Varane, à la peine depuis plusieurs semaines, a ensuite donné l’avantage aux visiteurs (45e+1), malgré les protestations des Madrilènes, qui réclamaient une faute de Denis Cheryshev sur Marco Asensio au départ de l’action.

Incapable de relever la tête, ils ont concédé deux autres penalties en seconde période : après une faute de Marcelo sur Maxi Gomez (51e), puis pour un geste assez ridicule de Sergio Ramos, qui a tranquillement repoussé le ballon de la main à la façon d’un volleyeur (59e). A chaque fois, Soler s’est chargé d’ajuster Thibaut Courtois. Le milieu espagnol de 23 ans s’est donc offert un incroyable triplé sur penalty face à des Merengues qui ont en plus vu Benzema sortir sur blessure (76e). Visiblement touché à la cuisse gauche, il a quitté le terrain en grimaçant. Une mauvaise soirée jusqu'au bout pour le Real et pour son entraîneur, qui peut s'attendre à une nouvelle pluie de critiques.

dossier :

Karim Benzema

RR