RMC Sport

Pour Bartomeu, "le Barça sera plus compétitif" sans Neymar

Josep Maria Bartomeu

Josep Maria Bartomeu - AFP

Dans un entretien accordé à plusieurs médias catalans, Josep Maria Bartomeu est revenu sur le départ de Neymar au PSG, qu'il n'a toujours pas digéré. Le président du Barça assure que malgré la perte du Brésilien, son équipe sera plus compétitive.

Plusieurs semaines après, il n'a toujours pas digéré. Dans une interview accordée aux journaux catalans Sport et Mundo Deportivo, Josep Maria Bartomeu n'a pas caché qu'il avait toujours en travers de la gorge la façon dont Neymar avait quitté le Barça pour signer au PSG.

A lire aussi >> Barça: "Le père de Messi a signé son nouveau contrat" assure Bartomeu

"Il n'a pas agi avec les formes adéquates, regrette le président catalan. Si un joueur veut partir, il doit le dire clairement et voir comment on fait. Cela donne du temps pour que son club se prépare et cherche un remplaçant. Dans ce cas, il ne nous a pas donné cette opportunité. Lui et son père ont joué avec l'ambiguïté qu'ils restaient, qu''ils n'étaient pas sûrs…"

A lire aussi >> PSG: Ben Arfa sera "le Neymar de la CFA" ou joker en Ligue 1

"Je ne sais pas (pourquoi il est parti), poursuit Bartomeu. Il faudrait lui demander. Il ne nous l'a pas dit. Pour l'argent? Pour mener un projet sportif? Ici il était dans le meilleur club du monde, entouré de beaucoup des meilleurs joueurs du monde et du meilleur sans aucun doute, qui est Messi. Mais je ne connais pas les motifs parce qu'il ne nous les a pas expliqués. Il a payé la clause et il est parti."

"Une opportunité pour le Barça de rompre avec le trident"

Bartomeu a ensuite répondu au pessimisme des supporters catalans, en leur assurant que ce Barça 2017-2018 serait meilleur que celui de la saison dernière: "Les gens verront que ce sera une équipe plus compétitive que l'an passé. C'est une opportunité pour le Barça de rompre avec le trident et de parier sur le jeu collectif. Son départ permet de renforcer le modèle, que tout ne tourne pas autour du trident. De plus, nous avons fait entrer de l'argent, nous avons dépensé 105 (pour Dembélé, ndlr) et il reste plus que nous pouvons investir dans le football, le patrimoine,… C'est une opportunité, avec un nouvel entraîneur, un nouveau projet."

A lire aussi >> PSG: Pelé valide le choix de Neymar

VIDEO: Neymar a trouvé sa maison à Bougival

Alexandre Alain Rédacteur