RMC Sport

Pour l'ex-président Ramon Calderon, Mourinho dirigera à nouveau le Real Madrid "tôt ou tard"

Interrogé par ESPN, l'ancien président de la Maison Blanche Ramon Calderon s'est dit confiant quant à un retour de José Mourinho à Madrid.

Julen Lopetegui sur la sellette, les noms affluent pour lui succéder. Antonio Conte, Mauricio Pochettino... et si José Mourinho en faisait aussi partie ? Lui aussi en difficulté à Manchester United, la possibilité de le voir revenir tout de suite à Madrid paraît toutefois mince. Mais pour Ramon Calderon, l'ancien président des Merengue, ce n'est qu'une question de temps...

"Tôt ou tard, il reviendra"

Dans un entretien à ESPN, il explique que son retour à Bernabeu ne fait pas beaucoup de doute, surtout au vue de sa relation avec le président actuel Florentino Pérez. "Si Pérez est encore avec l'équipe pour quelques années, Mourinho reviendra ici", affirme-t-il. "Je n'ai aucun doute. C'est le seul coach que le président a respecté. Pour le meilleur ou pour le pire, je pense qu'il reviendra - s'il quitte Manchester bien sûr. Mais tôt ou tard, je pense qu'il sera à nouveau ici."

La vente de CR7 ? "Une erreur historique" pour Calderon

Calderon en profite aussi pour donner son avis sur la vente de Cristiano Ronaldo à la Juventus Turin cet été. "Je pense que ça a été une énorme erreur, une erreur historique à plusieurs points. Et il n'a pas été remplacé! Il n'y a aucune façon de remplacer un joueur comme Ronaldo donc oui, c'est une énorme erreur. Les 100 millions d'euros reçus ont été dépensés sur deux joueurs: l'un est au Brésil (Rodrygo) et l'autre joue avec la Castilla (Vinicius Junior). C'est très étrange. j'ai beaucoup de respect pour Mariano Diaz mais il a énormément de choses à montrer avant d'être au niveau de Cristiano."

Un soutien de Lopetegui... pour le moment

L'ex-dirigeant madrilène conclut toutefois en apportant son soutien à Julen Lopetegui: "Je ne pense pas que la solution soit de signer un nouveau coach, parce que celui qui arriverait aurait la même équipe. Il ne pourra rien changer. Ce ne serait pas avisé de se séparer du coach maintenant, quel que soit le résultat de dimanche."