RMC Sport

Real-Barça: la presse espagnole s’enflamme pour Benzema et Madrid, "un leader épique"

La presse espagnole a salué la victoire du Real Madrid face au Barça lors du Clasico (2-1). Un succès qui permet aux partenaires d’un grand Karim Benzema de prendre la tête de la Liga et de faire mal aux ambitions du rival catalan.

Un déboulé de Valverde, un centre à ras de terre de Vazquez et un but génial de Karim Benzema. En l’espace d’un éclair, l’attaquant français a lancé le Real Madrid sur la piste d’un important succès dans la Clasico disputé ce samedi face à Barcelone (2-1). Logiquement, les médias espagnols saluent la nouvelle performance remarquable du buteur de 33 ans.

Le journal Marca illustre sa une d’une photo de "KB9" quelques instants après sa talonnade magnifique sur le premier but madrilène. Le tout flanqué du titre: "Madrid arme le talon". Le quotidien souligne aussi la belle opposition entre les deux clubs malgré des pluies torrentielles.

Du côté du quotidien pro-Real AS, on retient surtout la victoire capitale des Merengue, vus comme un "Leader épique" et en tête de la Liga après un Clasico disputé dans des conditions météo terribles.

Remplaçant parfait du duo Ramos-Varane, Nacho se trouve en une et célèbre dans une belle rage le succès du Real. Avant le déplacement de l’Atlético sur la pelouse du Betis Séville, l’équipe dirigée par Zinedine Zidane trône provisoirement au sommet du championnat.

"Quelle tuile!" pour le Barça

Naturellement, les publications pro-Barça font grise mine ce dimanche. Mundo Deportivo et Sport se rejoignent autour du terme "palo" qui peut à la fois être compris par le coup reçu sur la tête par le Barça dans la course au titre ou la "tuile" qui a frappé le club blaugrana ou encore la barre transversale d'Illaix Moriba en fin de match.

Les deux publications catalanes ont choisi des photos du prometteur Ilaix Moriba pour illustrer la déception générale après cette défaite. Si le Mundo Deportivo ne s’en prend pas à l’arbitrage sur sa Une, Sport y va clairement et reprend les mots de Ronald Koeman réclamant un penalty dans le final après un contact sur Martin Braithwaite.

Les partenaires de Lionel Messi ont peut-être perdu plus qu’un Clasico ce samedi à Madrid. Avec deux défaites dans les duels face à leur ennemi juré et un point de retard au classement, les joueurs catalans n’ont plus le droit à l’erreur. Pour être champion, il faudra un sans-faute. Mais le Barça n’a plus son destin entre les mains.

>> La Liga est accessible via l’offre RMC Sport-beIN Sports

JGL