RMC Sport

Real-Barça : les notes

Karim Benzema et Javier Mascherano

Karim Benzema et Javier Mascherano - AFP

Le Real Madrid a battu le FC Barcelone (3-1) ce samedi à l’occasion de la 9e journée de Liga. Dans un clasico de haute volée, Karim Benzema a été exceptionnel avec un but et un volume de jeu énorme. Côté catalan, luis Suarez a déçu pour ses débuts avec son nouveau club.

REAL MADRID

Casillas : 7

Carvajal : 7

Ramos : 7

Pepe : 7

Marcelo : 7

Modric : 7

Kroos : 6

Isco : 7

James : 6

Benzema : 8

Ronaldo : 7

Surprise d’entrée sur un but de Neymar (4e), la défense madrilène est ensuite montée en puissance. A l’image de Pepe, éliminé par le Brésilien sur l’ouverture du score et ensuite intraitable et buteur (51e). Carvajal, Ramos et Marcelo se sont aussi montrés solides dans les duels. Casillas est quant à lui redevenu « San Iker », avec deux arrêts splendides devant Messi (23e) et Mathieu (56e). Le milieu à trois Modric-Kroos-Isco a été impeccable techniquement, avec une mention spéciale pour l’Espagnol, dans sa meilleure période depuis son arrivée à Madrid à l’été 2013 et dont le nom a été scandé par le public de Bernabeu. Devant, les trois joueurs ont été à la hauteur. Cristiano Ronaldo a marqué sur penalty son 14e but contre le Barça (35e) et James Rodriguez a délivré un caviar à Karim Benzema sur la troisième réalisation madrilène (61e). En plus de cette septième réalisation dans un clasico, le Français a été partout. A chaque prise de balle, il a semé la zizanie dans la défense blaugrana et a trouvé la barre de la tête (11e). L’ancien Lyonnais n’a peut-être jamais été aussi fort.

FC BARCELONE

Bravo : 5

Alves : 4

Piqué : 3

Mascherano : 4

Mathieu : 5

Xavi : 6

Busquets : 5

Iniesta : 5

Suarez : 4

Messi : 6

Neymar : 7

Les joueurs catalans sont globalement passés à côté de leur clasico. Le symbole parfait est Gérard Piqué, relancé pour ce match et qui a été dépassé. C’est lui qui commet la main qui entraîne le penalty de Ronaldo. Le seul à avoir surnagé au sein de la défense blaugrana est Jérémy Mathieu, solide face à James Rodriguez et qui n’a pas hésité à amener le danger devant. Habituellement dominateur, le milieu barcelonais est cette fois tombé sur plus fort que lui contre le trident Modric-Kroos-Isco. Pour sa première sous le maillot du Barça, après quatre mois de suspension, Luis Suarez a beaucoup donné mais a peiné à exister. Physiquement, il est encore juste. Lionel Messi a beaucoup tenté mais sans créer de différences majeures. Sans être génial, Neymar a eu le mérite de marquer un très joli but.

Alexandre Alain Rédacteur