RMC Sport

Real Madrid: ces nouveaux visages sur lesquels s’appuie Solari

Depuis sa prise de fonction il y a trois mois, Santiago Solari fait confiance à plusieurs jeunes au Real Madrid. Pour faire souffler ses cadres et densifier la concurrence. Alors que trois chocs se profilent en une semaine (à Barcelone, l’Atlético et l’Ajax Amsterdam), découvrez ces quatre joueurs qui prennent du galon chez les Merengue.

Alvaro Odriozola

Latéral droit espagnol. 23 ans.

C’est un peu le Benjamin Pavard de l’Espagne. La "frappe de bâtard" en moins. Il y a trois ans, Alvaro Odriozola évoluait encore en Segunda B (troisième division), avec la réserve de la Real Sociedad. Aujourd’hui, il porte les couleurs du Real Madrid, qu’il a rejoint l’été dernier contre 30 millions d’euros. Dans la foulée d’une Coupe du monde disputée en Russie avec la Roja. Et même si l’international aux quatre sélections a été recruté par Julen Lopetegui, Santiago Solari lui fait confiance.

Remplaçant de Dani Carvajal, le latéral droit de 23 ans est régulièrement aligné ces dernières semaines. Avec un rendement convaincant. Et des stats assez impressionnantes. En seize matchs disputés depuis le début de la saison (dont deux titularisations en Ligue des champions), le Basque a marqué un but et délivré huit passes décisives.

Sergio Reguilon

Latéral gauche espagnol. 22 ans.

Il a pris son mal en patience en attendant sa chance. Et elle a fini par arriver. Né à Madrid et formé à la Castilla, Sergio Reguilon est un pur produit de la "Maison Blanche". Autant dire qu’il réalise un rêve en enchaînant les matchs sous le maillot merengue. Après avoir été prêté deux reprises à l’UD Logrones, en Segunda B, le latéral gauche a enfin intégré le groupe pro l’été dernier.

Lopetegui l’a lancé début octobre lors d’un déplacement au CSKA Moscou en Ligue des champions (défaite 1-0). Avant que Solari ne lui offre vraiment sa chance, en faisant de lui le "back up" de Marcelo. Avec treize matchs au compteur cette saison (deux passes décisives), le joueur de 22 ans est en train de monter en grade.

Federico Valverde

Milieu de terrain uruguayen. 20 ans.

C’est l’une des belles promesses du Real Madrid. Après un prêt concluant au Deportivo La Corogne l’an passé, Federico Valverde est en train de trouver sa place chez les Merengue. Arrivé en 2016 en provenance du CA Penarol (contre un chèque de 5 millions d’euros), le milieu de terrain de 20 ans, passé d’abord par la Castilla, répond aux attentes de Solari. Depuis sa prise de fonction fin octobre, le coach argentin l’utilise régulièrement dans l’entrejeu pour suppléer Luka Modric ou Toni Kroos.

International uruguayen, le natif de Montevideo compte huit sélections avec la Celeste (un but). Alors qu’il faisait partie d’un groupe élargi de 26 joueurs, il n’a finalement pas été retenu pour la dernière Coupe du monde. Mais il se rattrape bien avec en Espagne, où il a déjà disputé treize matchs cette saison, dont trois apparitions en Ligue des champions.

Vinicius Junior

Attaquant brésilien. 18 ans.

C’est l’un des meilleurs joueurs de sa génération. Et certainement une future star du foot mondial. En offrant 61 millions d’euros pour l’arracher à Flamengo l’été dernier, le Real Madrid ne s’est pas trompé. Vinicius Junior est un talent à part, appelé à prendre la relève de Neymar dans quelques années au Brésil. En attendant, l’ailier de 18 ans réalise des débuts flamboyants au pays des Galactiques. Si Lopetegui le laissait souvent à la disposition de la réserve, Solari en fait l’un de ses éléments forts. Et le jeune crack le lui rend bien.

Très complice avec Karim Benzema, Vinicius (sous contrat jusqu’en 2025) dynamite son aile gauche et donne le tournis à ses adversaires. Il est encore parfois un peu trop perso, mais ses qualités naturelles sautent aux yeux. Après vingt-cinq matchs cette saison, il en est déjà à sept buts et onze passes décisives. Et ce n’est que le début.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur