RMC Sport

Real Madrid: James condamné à une amende pour avoir refusé un contrôle de police

James Rodriguez

James Rodriguez - AFP

James Rodriguez avait été pris en chasse par la police espagnole alors qu’il roulait à 200 km/h pour se rendre à l’entraînement du Real Madrid début janvier. La sanction financière est tombée ce mardi pour le milieu offensif du Real Madrid.

Pour avoir désobéi aux forces de l’ordre, James Rodriguez a écopé d’une amende de 10.400 euros ce mardi. Il s’agit de la plus lourde sanction applicable pour ce cas de figure. Le 1er janvier dernier, le joueur de 24 ans n’avait pas voulu s’arrêter alors qu’une voiture de police banalisée équipée d’un gyrophare lui demandait de stopper son véhicule lancé à 200 km/h en direction du centre d’entraînement du Real à Valdebebas.

Une sanction pénale à suivre ?

James avait alors expliqué pour se défendre qu’il n’avait pas entendu les appels des policiers à cause de la musique, puis qu’il avait craint à un kidnapping. Même si le montant de l’amende a été fixé, le Colombien reste sous le coup d’une sanction pénale puisqu’une procédure judiciaire pour délit routier présumé a été ouverte à son encontre.

Dorian Waymel