RMC Sport

Real Madrid: Lopetegui en danger, Solari favori pour le remplacer?

Fragilisé par la nouvelle défaite du Real samedi face à Levante (2-1), Julen Lopetegui vit peut-être ses dernières heures dans la capitale espagnole. Ce dimanche, les médias espagnols s'accordent à dire que Santiago Solari, aux commandes du Castilla depuis 2016, pourrait prochainement le remplacer.

Il apparaît plus que jamais menacé. Arrivé cet été en remplacement de Zinedine Zidane, Julen Lopetegui vit peut-être ses dernières heures comme entraîneur du Real. Défait samedi par Levante (2-1), son équipe est sur une série de quatre matchs sans victoire en Liga (un nul, trois défaites) et pointe à quatre longueurs du Barça, leader du classement à une semaine du tant attendu Clasico. D’après El Pais, Florentino Pérez avait initialement prévu de limoger son entraîneur après ce duel face au rival barcelonais. Mais la défaite contre Levante pourrait le pousser à accélérer sa réflexion.

Reste à savoir qui pourrait être nommé à la place de Julen Lopetegui. Ces derniers jours, les noms d’Antonio Conte, Guti, Michael Laudrup, Leonardo Jardim et Laurent Blanc sont ceux qui reviennent le plus dans les médias espagnols. Mais un candidat aurait tout récemment pris de l’avance sur ses concurrents: Santiago Solari. Ce dimanche, les quotidiens AS et Marca s’accordent à dire que l’ancien milieu argentin est la principale option étudiée par les dirigeants madrilènes. Retraité des terrains depuis 2013, il présente l’avantage de très bien connaître la maison merengue.

Aux commandes du Castilla depuis 2016

Car s’il est aussi connu pour ses passages à River Plate, l’Atlético de Madrid ou encore l’Inter Milan, Solari s’est surtout fait connaître lors de ses cinq années passées au Real. Joueur de complément au sein de l’effectif des Galactiques, il a disputé plus de 200 matchs avec les Madrilènes entre 2000 et 2005. Réputé proche des joueurs actuels du Real, Solari entraîne depuis 2016 le Castilla, la réserve madrilène qui évolue en troisième division. Il était justement sur le pont ce dimanche pour la rencontre du Castilla face à l’équipe B du Celta Vigo (1-1).

L’occasion pour les médias espagnols de le sonder sur son éventuelle envie de succéder à Lopetegui. "J’entraîne le Castilla et tous les professionnels que nous sommes sont là pour soutenir le club dans les bons, comme dans les moments difficiles"¸ a-t-il simplement confié après la rencontre dans des propos rapportés par AS. Sans donner plus de détails, mais sans non plus fermer totalement la porte au Real. D'après Marca, Solari pourrait être choisi par Pérez pour assurer l'intérim jusqu'à l'été prochain, avant d'être conservé ou à l'inverse poussé vers la sortie en fonction de ses résultats. Après tout, l'option avait plutôt réussi avec un certain Zinedine Zidane... 

RR