RMC Sport

Real Madrid : Perez défend Benzema et tacle Valls

Florentino Pérez

Florentino Pérez - AFP

Interrogé ce mercredi en conférence de presse sur la mise en examen de Karim Benzema dans l’affaire de chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena, Florentino Perez a pris la défense de son attaquant. Et a taclé au passage Manuel Valls, le Premier ministre français.

Lors d’une conférence de presse spécialement tenue pour expliquer l’affaire Cheryshev, Florentino Perez n’a pas pu échapper à l’autre sujet dont il se serait bien passé, à savoir la mise en examen de Karim Benzema. Le président du Real Madrid a apporté son soutien à son attaquant, impliqué dans l’affaire de chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena. « Il faut laisser à Karim comme droit fondamental, la présomption d’innocence », a-t-il déclaré. 

« Des personnes très compétentes ont été trop mauvaises »

Le président madrilène a poursuivi son argumentaire en taclant, sans le nommer, Manuel Valls, qui a récemment déclaré que si Benzema n’était pas exemplaire, « il n’avait pas sa place en équipe de France ». « Il faut dire que des personnes comme Sarkozy ont été très bien et des personnes très compétentes ont été trop mauvaises, a lâché Pérez. Karim ne mérite pas d'être jugé avant que les juges ne le fassent. »

AA