RMC Sport

Real: Sergio Ramos explique le choix de son opération

Sergio Ramos a fait preuve d’optimisme ce lundi après son opération du genou. Absent pour au moins six semaines, le défenseur du Real Madrid s’est dit impatient de retrouver le terrain et la compétition.

Non, l’heure n’est pas encore venue d’enterrer la carrière de Sergio Ramos. Blessé au genou et opéré du ménisque, le défenseur espagnol devrait rater entre six et huit semaines de compétition. Pas de quoi ébranler la volonté du capitaine du Real Madrid. A presque 35 ans, il les aura le 30 mars prochain, le champion du monde 2010 a donné des nouvelles rassurantes sur sa blessure.

"Bonjour tout le monde, je suis de retour à la maison. Finalement, c’est mon tour de passer au bloc, personne n’aime être dans cette situation. Dieu merci, tout s’est bien passé, a lancé le Madrilène dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. C’était une recommandation médicale et je n’avais pas le choix."

Ramos: "Revenir le plus vite possible"

Libre en fin de saison, l’Espagnol négocie toujours une prolongation avec Florentino Perez mais subit des critiques sévères pour un supposé manque d’implication après son passage sur le billard. Sergio Ramos a notamment été accusé de privilégier la suite de sa carrière et un juteux contrat plutôt que la saison du Real. Faux à en croire le principal intéressé, bien décidé à revenir le plus rapidement possible en Liga.

"Je suis très content de la tournure que cela a pris et j’essaierai de revenir le plus vite possible pour aider l’équipe, a encore estimé l’homme aux quatre sacre en Ligue des champions. Il reste encore beaucoup de temps devant moi. Je tiens également à remercier le docteur et toute son équipe pour l’excellent traitement et le travail effectué lors de l’opération."

Ramos absent contre l’Atalanta

Indisponible a minima près de deux mois, Sergio Ramos manquera la double confrontation du Real Madrid face à l’Atalanta Bergame en C1, le 24 février et 16 mars (en direct sur RMC Sport). Forfait pour les huitièmes de finales européens, l’Espagnol pourrait être disponible en cas de qualification pour les quarts. De la même manière, le défenseur serait également disponible pour le sprint final en championnat mais bénéficie toujours du soutien indéfectible de son entraîneur Zinédine Zidane.

"Je ne crois pas que l’on puisse avoir des doutes sur Sergio, en aucun moment, a lancé le technicien tricolore face à la presse. Quand vous êtes touché, il peut se passer ce qui vient d’arriver peut arriver. Si on continue, on peut faire encore plus de dégâts, c’est très compliqué. C’est une décision bonne et respectable. Je ne pense pas qu’il faille douter lui, c’est le premier à vouloir jouer."

>> Atalanta-Real, c’est le 24 février en direct sur RMC Sport

JGL