RMC Sport

Real: Zidane soutient Sergio Ramos face aux critiques après son opération

Zinédine Zidane a pris la défense de Sergio Ramos ce lundi lors de la conférence de presse du Real Madrid. Opéré du genou et absent pour près de six semaines, le défenseur espagnol reste totalement impliqué avec le club merengue selon son entraîneur malgré sa fin de contrat en juin 2021.

A bientôt 35 ans, Sergio Ramos reste toujours aussi indispensable à la défense du Real Madrid et sa blessure au genou gauche constitue un coup dur pour le club madrilène. Opéré du ménisque, le champion du monde 2010 ne devrait pas rejouer avant six semaines. L’emblématique capitaine merengue a même été accusé de privilégier la suite de sa carrière plutôt que les échéances de son équipe en Ligue des champions. Des rumeurs vigoureusement démenties ce lundi par Zinédine Zidane.

"Sergio était à la limite (physiquement), a expliqué l’entraîneur du Real lors de son passage en conférence de presse à la veille du match en retard de Liga contre Getafe. Tout s’est bien passé, tout est parfait et nous espérons le récupérer le plus vite possible. C’était une décision importante. Il a envie de revenir."

L’opération de Ramos? Une décision collégiale

Libre en juin prochain, Sergio Ramos n’a donc pas décidé de rater volontairement les huitièmes de finale de C1 face à l’Atalanta (le 24 février et 16 mars en direct sur RMC Sport). L’ancien meneur de jeu de l’équipe de France a rappelé que l’Espagnol n’avait pas pris, seul, la décision de se faire opérer.

"Dans un club, il y a des gens très compétents avec qui parle Sergio, a encore insisté Zizou. La décision est très importante, parce que lui, il veut toujours jouer. La décision est difficile mais l’important, c’est que l’opération s’est bien passée."

Zidane: "Une décision bonne et respectable"

Avec une indisponibilité évaluée à six ou huit semaines selon les médias espagnols, Sergio Ramos manquera à coup sûr les deux matchs contre l’Atalanta Bergame.

Mais en cas de qualification du Real pour les quarts de finale de Ligue des champions, prévus pendant la première quinzaine du mois d’avril, le défenseur serait prêt. L’arrêter dès maintenant, sans prendre de risque pour sa santé, constitue donc la meilleure option pour Zinédine Zidane.

"Je ne crois pas que l’on puisse avoir des doutes sur Sergio, en aucun moment, a finalement lancé l’entraîneur tricolore. Quand vous êtes touché, il peut se passer ce qui vient d’arriver peut arriver. Si on continue, on peut faire encore plus de dégâts, c’est très compliqué. C’est une décision bonne et respectable. Je ne pense pas qu’il faille douter lui, c’est le premier à vouloir jouer."

Atalanta-Real, c’est le 24 février en direct sur RMC Sport