RMC Sport

Ronaldo: "S’ils avaient tous mon niveau, nous serions premiers"

-

- - AFP

Furieux après la défaite du Real à domicile face à son rival de l’Atlético (1-0), Cristiano Ronaldo s’en est pris à certains de ses coéquipiers, selon lui pas au niveau. Ambiance.

Cristiano Ronaldo est en colère. Le Real Madrid s’est incliné à domicile face à l’Atlético ce samedi (1-0), concédant sa première défaite depuis l’arrivée de Zinedine Zidane sur le banc. Les tentatives de l’attaquant portugais sur coup franc ou de la tête ont échoué dans les bras de Jan Oblak et il n’a que très peu trouvé ses partenaires. Ce qui l’a poussé à une sortie remarquée devant la presse.

« S’ils avaient tous mon niveau, nous serions premiers du classement, a-t-il pesté après la rencontre. Tous les ans, selon la presse, je suis dans la merde mais les chiffres et les statistiques ne mentent pas ». « CR7 » en est à 22 buts inscrits en championnat depuis le début de la saison mais n’accrochera pas de nouveau titre de champion d’Espagne à son palmarès cette année, tant l’écart est grand avec le Barça (neuf points).

« Ils sont très bons mais… »

« Je ne veux dénigrer personne, aucun coéquipier, mais quand on n’est pas les meilleurs, c’est difficile de gagner. Moi j’aime jouer avec Pepe, Karim (Benzema), Bale, Marcelo… Je ne dis pas que Jese, Lucas, Kovacic ne sont pas bons. Ils sont très bons mais… » Ajoutez à cela les blessures qui s’enchainent, dont la possible rechute de Karim Benzema, sorti à la pause. « Je ne sais pas si c’est à cause de la mauvaise préparation mais nous avons beaucoup de blessés et cela nous pénalise », complète Ronaldo. Reste un possible lot de consolation avec la probable qualification du Real pour les quarts de la Ligue des champions.

Ronaldo tente de se justifier

Les propos de Cristiano Ronaldo ont engendré une tempête médiatique sur les réseaux sociaux et dans la presse espagnole. A tel point que le Portugais s'est senti obligé de modérer sa sortie : "Mes propos ont été mal interprétés, confie-t-il à As. Je ne dis pas que je suis meilleur que les autres. Quand j'ai dit ça, je parlais du physique et des blessures. Je respecte totalement mes coéquipiers et je n'ai pas voulu les offenser."

A.Bo