RMC Sport

Sagnol : « Parce que c'est Zidane, ça fait parler »

Willy Sagnol

Willy Sagnol - AFP

Dans le viseur d’une enquête de la Fédération espagnole de football, Zinedine Zidane, coach de l’équipe réserve du Real Madrid, risque trois mois d’interdiction de banc de touche, faute d’avoir validé tous les modules de son diplôme d’entraîneur. Pour Willy Sagnol, le champion du monde 1998 paye la médiatisation autour de sa personne. « J'ai vu une belle phrase de Johan Cruyff qui a dit : "Il vaut mieux un bon entraîneur sans diplôme qu'un mauvais entraîneur avec un diplôme". Je vais rester là-dessus, clame le coach de Bordeaux. Je comprends le débat, parce qu'il y a beaucoup d'entraîneurs au chômage dans tous les pays, en France, en Espagne ou ailleurs, mais je pars du principe aussi que si on est toujours dans des problématiques de diplômes, ça devient compliqué parce que d'un pays à un autre, les validations de diplômes et d'acquis sont tous différentes les unes des autres. En France c'est très long, parce qu'on a choisi une formation d'entraîneur très complète. Dans certains pays, en plusieurs mois c’est terminé. En France, c’est en plusieurs années. Ça serait monsieur Dupont, il n'y aurait pas forcément eu de débat. Mais parce que c'est Zidane, ça fait parler. »

CG