RMC Sport

Amical: le PSG déroule face au Mans, Hakimi déjà en jambes et décisif

Le PSG s’est imposé face au Mans (4-0), formation de National, ce mercredi lors de son premier match amical. Sergio Ramos n’a pas joué à l’inverse d’Achraf Hakimi, déjà très en jambes et auteur d’une passe décisive.

Il manquait beaucoup de monde pour le premier match amical du PSG. Les internationaux ayant participé à la Copa America et l’Euro 2021 sont toujours en vacances (Kylian Mbappé, Presnel Kimpembe, Marco Verratti, Georginio Wijnaldum, Neymar, Marquinhos, Angel Di Maria et Leandro Paredes). Présenté mardi, Sergio Ramos n’a pas participé à cette rencontre. Keylor Navas, Sergio Rico, Rafinha, Juan Bernat, Colin Dagba, Ander Herrera, Edouard Michut et Layvin Kurzawa sont, eux aussi, en phase de reprise et en phase de préparation.

>> Revivez PSG-Le Mans (4-0)

Mais Mauricio Pochettino a pu tirer quelques enseignements de la large victoire de ses joueurs face au Mans (4-0), ce mercredi au Camp des Loges. Le technicien a pu, d’abord, se rendre compte du bel état de forme d’Achraf Hakimi, seule recrue présente pour cette rencontre. Le latéral droit, arrivé en provenance de l’Inter Milan contre 60 millions d’euros, ne s’est jamais fait déborder dans son couloir droit.

Icardi opportuniste, Gharbi et Simons séduisants

Il a agrémenté sa prestation d’une passe décisive pour Ismaël Gharbi (35e) sur le deuxième but après une accélération, un grand pont sur un adversaire et une passe en retrait dans le bon tempo. L’opposition mancelle (4e du dernier National) n’était pas aussi élevée que les équipes de Serie A affrontées la saison dernière. Mais le Marocain est déjà en jambes.

Mauro Icardi est, lui, resté fidèle à son style. Associé à Arnaud Kalimuendo - de retour de son prêt à Lens -, il a ouvert le score en opportuniste sur un centre de Julian Draxler (1-0, 12e), mal repoussé par Pierre Patron, le gardien manceau. Parmi les rares tauliers présents, Idrissa Gueye (capitaine en première période), Thilo Kehrer (capitaine en deuxième période) et Abdou Diallo n’ont pas eu beaucoup à s’employer.

Les jeunes ont terminé la rencontre et en ont profité pour participer à la fête. Xavi Simons s’est montré très en vue en manœuvrant chaque relance parisienne. Il a confirmé cette belle impression en concluant la rencontre sur une passe décisive et un but. Sur un ballon mal relancé par le gardien adverse, il a d’abord servi en une touche Bandiougou Fadiga, auteur du troisième but (3-0, 87e) avant de sceller le sort du match (4-0, 90e) à la conclusion d’une percée de Samuel Noireau Dauriat. Les Parisiens ont désormais rendez-vous samedi face à Chambly (11h) au Camp de Loges.

NC