RMC Sport

Amiens-Lille: scandalisé, un supporter amiénois déplore l’état du stade de la Licorne

Amiens-Lille

Amiens-Lille - AFP

Présent samedi au stade de la Licorne pour le match Amiens-Lille, Théo, un supporter amiénois, raconte la chute d’une barrière qui a fait une vingtaine de blessés, dont cinq graves. Il accuse "la ville" et "les dirigeants" de ne pas avoir pris au sérieux l’état du stade.

"C’est marquant. Ça a fait une grosse détonation dans le stade. On a tout de suite pensé au pire." Théo est encore sous le choc, au micro de RMC Sport. Ce samedi, il était présent au stade de la Licorne, dans la tribune Est, pour le match de Ligue 1 entre Amiens et Lille. Ce supporter a vu la barrière céder quand les supporters de la tribune visiteurs ont voulu fêter un but de leur équipe. On déplore une vingtaine de blessés, dont cinq dans un état grave.

"Une grosse claque pour tous les dirigeants et pour tout le monde"

Pour Théo, "c’est un scandale". Un tel accident n’aurait jamais dû se produire. "C’est la résultante de toute la négligence de la ville à l'égard du stade, qui est en rénovation depuis trois ans. Il aurait normalement dû être apte pour la Ligue 1. Il ne l'est toujours pas. J'espère que ça sera une grosse claque pour tous les dirigeants et pour tout le monde, car c'est vraiment anormal", déclare-t-il. S’il est vrai que le stade de la Licorne est en rénovation depuis le mois de juin, il est toutefois "parfaitement réglementaire et aux normes pour la Ligue 1" selon Alain Gest, président d'Amiens-Métropole.

"Le foot à Amiens, c'est un peu désolant"

Le supporter amiénois ne digère pas non plus les paroles du président d’Amiens: "Je suis scandalisé par les propos de Bernard Joannin qui a mis cet accident sous la responsabilité des supporters lillois qui se seraient trop excités. Le foot à Amiens, c'est un peu désolant". Dans la soirée, Bernard Joannin, le président du club d'Amiens, avait déclaré: "200 ultras très énervés étaient dans le parcage réservé aux Lillois. Ils se sont lancés de façon désordonnée… Plus de 500 personnes sur cette barrière qui était en parfait état. La commission jugera mais imaginez 500 personnes qui voulaient pénétrer sur le terrain." Des propos "indignes" d'après Marc Ingla, le président de Lille, choqué par la sortie du dirigeant.

A lire aussi >> Amiens-Lille: une barrière cède, quatre blessés graves, le match définitivement arrêté

A lire aussi >> Amiens-Lille sera rejoué en intégralité, mais pas ce dimanche

VIDEO >> Aux premières loges de l'accident à Amiens, le buteur lillois Ballo-Touré témoigne

N.B