RMC Sport

Angers : Moulin est agacé de "perdre ses meilleurs joueurs" au mercato

Stéphane Moulin a dit que ses joueurs et lui-même étaient encore très affectés par le départ de Jeff Rein-Adélaïde à Lyon. Ce transfert expliquerait en partie le naufrage (0-6) de son équipe à Lyon, vendredi soir. Affaiblis psychologiquement, les Angevins ont plongé.

Stéphane Moulin savait, il en eu la confirmation de manière éclatante vendredi soir. En l’absence de Jeff Reine-Adélaïde, ce n’est pas "un peu différent", c’était très différent. L’OL n’a fait qu’une bouchée des joueurs du SCO, balayés (6-0) au Groupama Stadium. Une belle soirée d’été pour Lyon, un très mauvais moment à passer pour les hommes de Stéphane Moulin. Le résultat est d’autant plus difficile à digérer que le milieu de terrain Jeff Rein-Adélaïde s’en est allé à Lyon cette semaine.

Moulin n’a pas fait le deuil

"C’était extrêmement compliqué ce soir (vendredi) mais on a déjà vécu une sale semaine avec le départ de Jeff (Jeff-Reine Adélaïde), a commenté amer, l’entraîneur du SCO, Stéphane Moulin. Il n’était pas avec nous ce soir et il nous a bien manqué." Marqué par la perte d'un joueur qui avait eu un rôle clé la semaine passée dans le bon début de saison du SCO contre Bordeaux (3-1), Moulin n’a pas encore fait le deuil. Sous le coup de l’émotion, il a interrogé la stratégie du club. 

Le maintien comme objectif, plus que jamais

"C’est fini, stop ! On va arrêter de perdre nos joueurs, a-t-il lancé en zone mixte, face aux journalistes. Tous les ans, il faut repartir avec des nouveaux joueurs, on perd tous les meilleurs, ça devient compliqué. On en a déjà deux très, très bons qui sont partis. Et on va s’arrêter là parce que sinon, l’objectif du maintien qu’on s’est donné va devenir compliqué. On a un effectif, des garçons sous contrat et on va les garder."

QM avec EJ