RMC Sport

Angers-OM : Marseille assure son maintien

Après trois mois sans gagner en championnat, l’OM s’est imposé sur la pelouse d’Angers, ce dimanche lors de la 36e journée de Ligue 1 (0-1), grâce à un but de Michy Batshuayi. Les Marseillais peuvent souffler, ils joueront bien dans l’élite la saison prochaine.

TOPS

L’OM assure son maintien

En s’imposant 1-0 sur le terrain d’Angers, l’OM a terminé sa saison en Ligue 1. Enfin presque. Dans le Maine-et-Loire, les joueurs de Franck Passi étaient venus chercher leur maintien. Après onze matchs sans succès, il leur fallait gagner. Et ils l’ont fait, sans vraiment flamber mais avec une certaine sérénité. Avec 44 points à deux journées de la fin, les Marseillais ne peuvent plus être rejoints par le Stade de Reims, premier relégable avec 36 points. La fin d’un long calvaire.

L’activité de Batshuayi

Il a encore bien croqué sur la pelouse d’Angers. Mais il n’a jamais renoncé. A force de multiplier les actions dangereuses, Michy Batshuayi a fini par être récompensé. Après une ouverture de Steven Fletcher, déviée par Florian Thauvin, l’avant-centre de l’OM a inscrit l’unique but de la rencontre d’une frappe croisée du droit (24e). Son 16e de la saison en Ligue 1. Le Belge de 22 ans aurait largement pu alourdir le score, mais il manqué de réalisme à plusieurs reprises, à l’image de son énorme raté à la 10e sur un centre parfait d’Abdelaziz Barrada.

La vista de Fletcher

Son duo avec Michy Batshuayi commence à prendre forme. Après plusieurs sorties communes, les deux hommes s’entendent de mieux en mieux. Et c’est toute l’animation offensive de l’OM qui en profite. Sur le joli gazon de Jean-Bouin, Steven Fletcher a fait admirer sa vision du jeu et sa justesse technique. L’une de ses nombreuses ouvertures amène le but de Batshuayi. L’Ecossais commence à devenir un élément essentiel à Marseille. Sans faire de bruit.

L’entrée de Capelle

Dommage qu’il n’ait pas eu plus de temps pour s’exprimer. En remplaçant Grégory Bourillon à la 63e, Pierrick Capelle a dynamisé le jeu du SCO en fin de rencontre. Le milieu offensif de 29 ans a su amener le danger dans la défense de l’OM. Ses crochets courts et ses prises d’initiative auraient pu faire la différence. Mais ses partenaires n’ont pas su en profiter.

FLOPS

Les couloirs d’Angers

Si le SCO ne s’est pas montré très séduisant ce dimanche après-midi, c’est un peu la faute de ses hommes de couloir. Défensivement, Yoann Andreu et Arnold Bouka Moutou se sont souvent fait déborder. Devant eux, Gilles Sunu, qui s’est beaucoup dépensé dans le vent, et Billy Ketkeophomphone, pas dans un grand jour, n’ont pas su se montrer efficaces.

Le frustrant Bouka Moutou

C’est une action qui s’est répétée en boucle lors de cette rencontre. Arnold Bouka Moutou accélère côté gauche, percute et centre… au troisième poteau. Quand ce n’est pas directement en tribunes. Malgré des qualités de vitesse haut-dessus de la moyenne, le latéral congolais a manqué de précision dans le dernier geste. Sur ses six centres tentés, un seul est arrivé dans la surface. Frustrant, on vous dit.