RMC Sport

"Apocalypse OM", "Chaos", les titres chocs de la presse après le départ de Villas-Boas

Le départ d'André Villas-Boas occupe une grande place des Unes de la presse sportive française, et surtout marseillaise, ce mercredi matin quelques heures avant un déplacement à Lens.

Le séisme provoqué par l'annonce de la démission d'André Villas-Boas de son poste d'entraîneur de l'OM se répercute en une de la presse sportive française ce mercredi matin. Une évidence au lendemain d'une journée complètement folle marquée par la conférence de presse du technicien portugais, annonçant son désaccord avec la politique sportive et sa décision de remettre sa lettre de démission à sa direction.

Celle-ci a répliqué quelques heures plus tard en annonçant mettre à pied son salarié démissionnaire. Ubuesqe. Le tout la veille d'un match de football, programmé ce mercredi soir à Lens (21h, 23e journée de Ligue 1), en pleine crise sportive.

Une situation explosive, apocalyptique même pour La Provence, quotidien régional de référence à Marseille. Ce mercredi, la Une est évidemment réservé à Villas-Voas, Frank McCourt, le propriétaire du club, et Jacques-Henri Eyraud, le président, regroupés derrière cette bannière "Apocalypse OM". Le sujet fait l'objet de "cinq pages spéciales" avec cet article principal "OM-AVB le crash". Les anciens sont appelés au chevet pour décrypter le contexte volcanique du club alors que le journal s'interroge sur la position de Jacques-Henri Eyraud, le président: "Eyraud peut-il rester?"

Le sujet occupe également la Une de L'Equipe. Sur la première page, Villas-Boas quitte son siège après sa conférence de presse et le journal titre: "Sauve qui peut!"

Le journal Marseillaise déplore aussi le "chaos" au sein du club alors que Le Phocéen s'interroge sur la capacité des joueurs à disputer un match dans un tel contexte, déjà explosif depuis les violences à la Commanderie le week-end dernier. 

NC