RMC Sport

ASSE-OL: victorieux, Aulas se paye… la programmation télé (l’OM visé ?)

Jean-Michel Aulas s’est bien sûr montré très satisfait de la victoire de l’OL à Saint-Etienne, ce dimanche (2-1). Le président lyonnais en a aussi profité pour glisser quelques tacles, notamment sur la programmation télé.

Mais qui vise-t-il ? L’OM, indirectement ? Quelques instants après la victoire de l’OL à Saint-Etienne ce dimanche (2-1), Jean-Michel Aulas a d’abord confié sa satisfaction avant de se payer… les choix de programmation télé. "Je crois que les téléspectateurs étaient très contents de voir un match de haute intensité, pour le haut du tableau, a expliqué le président lyonnais. On avait vu ces derniers temps, à la télévision, un certain nombre de matchs qui ne valaient les retransmissions successives d’autres équipes. Je pense qu’il vaut mieux retransmettre Lyon et Saint-Etienne que d’autres."

Dimanche dernier, à la même heure, sur la même chaîne, c’était OM-Monaco (1-1). Pas un sommet cette saison, certes, mais un match sous haute tension. Mercredi, c’était St-Etienne - OM (2-1). L’OL, lui, avait été diffusé le dimanche soir le 16 décembre (3-0 contre Monaco). Le week-end prochain, les joueurs de Bruno Genesio joueront le dimanche à 17h à Amiens, PSG-Rennes occupant la case du prime time. Après la diffusion télé, la LFP et les arbitres des matchs précédents ont aussi été égratignés par Jean-Michel Aulas.

Aulas: "C’était absolument anormal"

"C’est vrai qu’on n’a pas été très privilégiés parce qu’on a dû trois fois en sept jours après les vacances, a souligné le président de l’OL. Samedi (contre Bourges en Coupe de France), mardi (contre Strasbourg en Coupe de la Ligue), vendredi (contre Reims en Ligue 1). C’était absolument anormal. On est la seule équipe à avoir été pénalisée. On a aussi eu quelques difficultés d’interprétation avec les arbitres, avec le VAR. J’espère qu’on va rentrer dans une période plus sereine. On a une grande qualité de joueurs. Je suis très confiant pour l’avenir."

Et, bien sûr, heureux de la victoire dans ce derby. "L’équipe a livré un bon match. Bruno (Genesio) a fait un choix stratégique très important. On jouait à cinq derrière. Et là, il est venu, face à une équipe qui n’avait pas perdu en championnat, en alignant un 4-4-1-1 de grande qualité avec des joueurs aussi très motivés. Comme le coaching a été gagnant aussi, je pense qu’il faut lui tirer un grand coup de chapeau. Nabil (Fekir) a été extraordinaire, comme souvent. Anthony (Lopes) a fait les arrêts qu’il fallait au bon moment. Et je suis très heureux que Moussa (Dembélé) ait marqué le but de la victoire. Depuis quelque temps, je sentais qu’il était en pleine progression. Mission accomplie. C’est un match qu’il faudra renouveler."

Laurent Picat