RMC Sport

ASSE-PSG: un feu d'artifice surréaliste en tribune en fin de match

La fin de match entre Saint-Etienne et le PSG (0-4) a été marquée dimanche soir par un concert de fumigènes et de feux d'artifice dans les tribunes de Geoffroy-Guichard. Un show assuré par l’Avant-Garde des Magic Fans, bien décidée à marquer le coup pour son 20e anniversaire.

Le spectacle était sur le terrain dimanche soir à Geoffroy-Guichard avec le récital du PSG contre une équipe de Saint-Etienne rapidement réduite à dix (4-0). Mais le show était également en tribunes. Pour célébrer son 20e anniversaire, l’Avant-Garde des Magic Fans, l’un des principaux groupes de supporters stéphanois, a embrasé le Chaudron en craquant des fumigènes, en particulier dans les dernières minutes de la rencontre. Le match s’est même terminé sous une pluie de feux d’artifice allumés depuis le Kop Nord. Il avait été brièvement interrompu en début de seconde en raison des fumigènes allumés dans le Kop Sud.

Au grand dam de Noël Le Graët, sans doute, qui a dénoncé samedi un relâchement des clubs sur la sécurité depuis deux mois. "Dans cinq ou six stades, on peut difficilement jouer au football parce qu'il y a les fumigènes ou en raison de la conduite de certains spectateurs, qui veulent soit changer de président, d'entraîneur ou de joueur", a déclaré le président de la FFF lors de l’assemblée générale de la fédération.

Claude Puel, lui, s'est inquiété après la rencontre des possibles sanctions qui attendent son équipe après ce concert de fumigènes et de feux d'artifice. "J’espère que l’équipe ne sera pas pénalisée. Elle n’a pas besoin de ça. J’ai déjà vu des feux d’artifice, mais pas dans un match de football. Ou alors à la fin", a réagi l'entraîneur des Verts.

Une succession de banderoles en tribunes

De très nombreuses banderoles ont également été déployées en tribunes pour fêter les 20 ans de l’Avant-Garde des Magic Fans: "Nous sommes l’AG, une bande de jeunes motivés et soudés", "Nous allons partout, et pour Sainté nous serons là jusqu'au bout", "L'Avant-Garde s'est créée, afin de marcher sur la trace de nos aînés", "Cette jeunesse de Sainté, elle fait la bringue, elle aime bien se découenner", "Et pour les Verts allez, elle n'est pas prête de s'arrêter de chanter" ou encore "Sainté est dans nos cœurs, rien ne pourra remplacer notre ferveur".

Près de 37.000 spectateurs, dont un millier de supporters parisiens, ont assisté à cette rencontre qui était classée à risques par la préfecture de la Loire.

RR