RMC Sport

ASSE: Puel prend la main et rebat les cartes

Vainqueur du derby contre Lyon (1-0) pour sa première sur le banc de l'ASSE, Claude Puel semble bien installé dans son nouveau club. Le nouvel entraîneur des Verts a déjà modifié le quotidien de l'équipe première.

Claude Puel a réussi un gros coup, son premier à la tête des Verts, en amenant son équipe à la victoire dans le derby contre Lyon (1-0), soit 48h après sa prise de fonction. Considéré comme un bâtisseur, le Castrais sait que sa mission n’en est qu’à ses premiers balbutiements. Le néo-coach de l'ASSE a donc réellement débuté sa nouvelle aventure mercredi avec le reprise de l’entraînement à l’Etrat.

Du jeu et de la présence pour Puel à l’entrainement

L’entraîneur de Saint-Etienne a voulu jauger son groupe, lors de la séance collective. Et l’ancien joueur de Monaco a pris de nombreuses notes au fil d’un entraînement d’une heure trente très orienté vers le jeu. Sur des espaces réduits le coach des Verts a travaillé la conservation du ballon et les transmissions en encourageant souvent ses joueurs. Mais aussi parfois en s’agaçant. "Plus vite! Plus appuyé!", a-t-il notamment exigé à quelques reprises pour qu’aucune passe ne soit facile et qu’aucune séquence ne soit jouée à 50%.

Par ailleurs, les supporters de Verts qui avaient pris l’habitude de voir les adjoints diriger les entraînements comme le faisait souvent Printant sous l’ère Gasset ont pu voir un coach au cœur du jeu. Ce vendredi matin encore, Claude Puel était au milieu de ses joueurs durant 90 minutes d’une séance intense en tenue et présent pour distiller ses conseils. Jacky Bonnevay son fidèle adjoint et Laurent Huard étaient, eux, sur le bord de la zone de jeu pour superviser.

Les cartes redistribuées, Lacroix réintégré

Les premières heures de Claude Puel et surtout sa première composition face à Lyon ont prouvé qu’il n’y aurait pas de passe-droit ou de place acquise lors de son mandat. En titularisant Loïs Diony et Charles Abi face aux Lyonnais et en laissant Whabi Khazri sur le banc, Puel s'est montré clair. Dans la même lignée, l’ancien coach de Leicester a réintégré dans le groupe Léo Lacroix. Le défenseur suisse prêté la saison passée, et sans porte de sortie lors du mercato estival avait été clairement mis à l’écart depuis le début de saison et ne s’entraînait même pas avec le groupe professionnel. Claude Puel a fait table rase du passé et veut lui donner une chance de prouver qu’il est performant, affûté, investi.

En l'espace d'une semaine, Claude Puel a déjà imposé sa patte, son style, sa volonté d'entretenir des rapports respectueux avec ses joueurs. Il a aussi conscience d'avoir du travail avec ce groupe et notamment sur le plan physique. Des journées avec double entraînement ont été instaurées et les séances sont denses durant la trêve internationale où seule une grosse demi-douzaine de joueurs ont quitté le Forez (Bouanga, Nordin, Beric, Bajic, Youssouf, Trauco, Moukoudi) pour rejoindre leurs sélections.

Timothée Maymon