RMC Sport

Banderoles homophobes: Tous au soutien de M.Turpin après l'interruption de Nice-OM

La décision de M.Turpin d’interrompre pendant plusieurs minutes la rencontre Nice-OM mercredi en raison de banderoles homophobes a été comprise et soutenue par les acteurs du match, qui attendent tout de même une solution moins radicale.

La troisième journée de Ligue 1 s’est conclue dans la polémique après l’interruption du match Nice-OM (1-2) en raison de l’apparition de deux banderoles homophobes dans une des tribunes de l’Allianz Riviera. M.Turpin, l’arbitre de la rencontre, a arrêté les débats pendant de longues minutes en première mi-temps en attendant un retour à la normale. Une décision partagée par les acteurs sur le terrain, même si la forme les dérange. 

Mandanda: "Les joueurs sont partagés"

"C'est malheureux, a ainsi regretté Steve Mandanda. Après je comprends totalement les arbitres, parce qu'il faut marquer le coup et ne pas laisser ça. Maintenant, nous en tant que joueurs, ces arrêts de jeu, ce n'est pas terrible. On va voir ce qui est le mieux pour la suite. Oui les joueurs sont partagés parce que les arrêts de jeu comme ça, en plein match, ce n'est pas ce qu'on préfère en tant que joueurs. Il va falloir réfléchir à trouver une meilleure solution. Il faut surtout que ça s'arrête parce qu'il ne faut pas oublier que ça reste le plaisir. Il faut que tout le monde s'y retrouve."

Vieira: "Des choses inacceptables"

Les entraîneurs, convoqués dans le vestiaire de l’arbitre pour évoquer la situation, l’ont aussi soutenu, tout en regrettant également les conséquences de ce choix radical (qui répond à une série de mesure en vigueur cette saison) sur le déroulement du match.

"Je pense que l’arbitre a eu totalement raison d’interrompre le match, confie Patrick Vieira. Ce sont des choses qui sont inacceptables. Le message a été clair et l’arbitre n’avait pas le choix. Après, dans la forme il aurait peut-être pu nous laisser un peu plus de temps pour essayer d’aller voir les supporters pour enlever cette banderole mais bon il m’a expliqué les choses, que je comprends très bien, il n’avait pas le choix et je pense qu’il a pris la bonne décision."

Villas-Boas invite la Ligue "à prendre des sanctions"

André Villas-Boas, entraîneur de l’OM qui a décroché sa première victoire en Ligue 1 (1-2), appelle la Ligue à prendre des mesures sur ce dossier épineux. "Je pense que l’arbitre a bien fait, a déclaré le Portugais. C’est une très bonne décision, on était avec Patrick (Vieira) dans le vestiaire des arbitres quand l‘arbitre a arrêté le jeu, on a parlé un peu de ça. Evidemment c’est à la ligue de contrôler ce type de question et on a bien parlé de ce type de question pendant la semaine. Ça n’a rien à voir avec l‘éducation et la société de maintenant. C’est à la Ligue de répondre avec des sanctions, pas moi, je ne veux pas trop parler."

NC avec Loic Briley et Yann Pécheral