RMC Sport

Beckham : « Fier d’être au Paris Saint-Germain »

David Beckham

David Beckham - -

Arrivé comme une rock star ce jeudi dans la capitale, David Beckham, accompagné de Nasser Al-Khelaïfi et Leonardo, a tenu sa première conférence de presse en fin d’après-midi au Parc des Princes. Souriant, il s’est dit honoré d’être au PSG.

David Beckham, vous voilà en France….

Je n’ai pas parlé français depuis longtemps, depuis l’école en fait. Je suis un peu rouillé de ce côté-là. Le projet du PSG est très excitant. On a beaucoup parlé, beaucoup travaillé. Tout s'est passé très vite. On a commencé à discuter à 1h du matin (ce jeudi) et ça s’est fait. Ma famille, elle, restera à Londres car mes enfants sont encore à l’école là-bas.

Pourquoi avoir choisi de rejoindre le PSG malgré de nombreuses propositions ?

A 37 ans, je suis chanceux d’avoir autant d’offres. J'ai probablement eu plus de proposition à ce moment de ma carrière que plus tôt. J'ai choisi Paris parce que cette équipe monte un projet à long terme. J'ai vu les joueurs qui sont venus. Le club veut avoir du succès pour les 10 ou 20 années à venir. C'est un honneur pour moi de faire partie de ce projet. Paris est une ville excitante. Enfin, j'ai été très chanceux de travailler avec Carlo (Ancelotti) et Leonardo pendant quelques mois (à l'AC Milan, ndlr). Pour moi, Carlo est l'un des meilleurs entraîneurs du monde.

Vous ne vouliez-pas revenir dans votre pays ?

J'ai toujours dit que je ne jouerais pas pour un autre club anglais que Manchester United, même si j'ai reçu des offres. Je supporte toujours ce club.

Ce n’est pas la première fois que le PSG tente de vous faire venir. Pourquoi dire oui aujourd’hui ?

L'an dernier, je pense que ce n'était pas le bon moment. J'ai encore gagné un titre à Los Angeles. Le moment est arrivé. Leo et Nasser font quelque chose d'unique. Je ne vais pas toucher de salaire ici au PSG. Des dons vont être faits à des œuvres de charité. Nous nous sommes retrouvés dans ce projet commun. Mes ambitions ? La gagne, on l’a tous en nous. Je veux être champion.

Seriez-vous quand même venu si le PSG n’était plus qualifié en Ligue des champions ?

Oui, je serais venu s’il n’était pas qualifié pour les 8e de finale de la Ligue des champions (contre Valence, ndlr), mais c’est un vrai bonus. Je l’ai déjà gagnée une fois (en 1999 avec MU). Je sais combien c’est important.

A 37 ans, comment vous sentez-vous physiquement ?

Je me sens bien. Comme un joueur de 21 ans. Je suis un joueur d’expérience. Je n'ai pas perdu beaucoup de vitesse. Bon, en fait, je n'ai jamais eu beaucoup de vitesse, c'est donc peut-être pour cela...

Vous allez jouer aux côtés de Zlatan Ibrahimovic qui est la star du club…

C'est excitant de jouer avec lui. Je l'ai beaucoup suivi tout au long de sa carrière, j'ai joué contre lui. J'ai toujours pensé qu'il pouvait devenir l'un des meilleurs joueurs du monde. On a besoin, dans une équipe, de joueurs de caractère. Il y a beaucoup de joueurs de talent dans cette équipe. J'ai vraiment hâte de jouer avec eux.

Et qui de Zlatan ou de vous deux va tirer les coups francs ?

Ibra est un peu plus costaud que moi, donc peut-être qu'il tirera les coups-francs. J'ai joué avec Roberto Carlo et Zidane. On s’est toujours arrangé. Croyez-moi, tirer un coup-franc à la place de Roberto Carlos, c'est difficile. Ce sera peut-être la même chose avec Ibra (sourires).

Quand serez-vous prêt pour jouer votre premier match et espérez-vous être titulaire ?

Je ne sais pas quand je pourrai jouer. Dans 15 jours, je pense que je serai en forme. Aujourd’hui, j’ai encore certaines choses à régler avec mes enfants. Je me suis entraîné avec Arsenal. J’ai gardé la forme mais il me faudra encore quelques semaines avant d’être prêt à jouer. Je ne m’attends pas à être forcément titulaire, mais si je peux aider les jeunes et l’équipe, je le ferai volontiers.

Que pensez-vous de la Ligue 1 ?

A travers tous les matches de Coupe d’Europe que j’ai joués, les équipes françaises ont été les plus difficiles à jouer. Je me souviens des matchs contre Lyon avec le Real Madrid. Je me souviens aussi avoir marqué contre l’OM. Peut-être que je pourrai recommencer cette saison… Le championnat de France est très serré, très difficile. C’est un défi pour moi.

Est-ce le dernier contrat de votre carrière ?

On va voir. Je veux jouer aussi longtemps que je le pourrai. Dans ma carrière, l'argent n'a pas été le facteur le plus important. C'est la passion du football, de jouer avec de grands joueurs.

Vous devenez le joueur de champ le plus âgé de Ligue 1 ? Quel effet cela fait-il d’être le papy du championnat de France ?

A mon âge, être à Paris et dans un tel club me rend fier. Je suis très heureux d’être ici. Si je peux donner des conseils, je ne m’en priverai pas. Je me sens comme si j’avais 21 ans même si j’en ai 37. Enfin, pas tous les jours quand même. Et merci de me rappeler que je suis le plus âgé du championnat (sourire).

dossier :

David Beckham