RMC Sport

Ben Arfa : ''Les Bleus ? Bien sûr que j’ai envie d’y être''

Hatem Ben Arfa après son but contre Ajaccio

Hatem Ben Arfa après son but contre Ajaccio - AFP

Auteur d’une nouvelle performance de haut vol ce dimanche contre Ajaccio (3-0), Hatem Ben Arfa régale au sein d’un collectif niçois qui pointe à la troisième place. De quoi réjouir l’international français, pas convoqué par Didier Deschamps pour les deux prochains matches amicaux des Bleus.

Hatem, c’est une belle victoire pour Nice. Comment réagissez-vous à ce succès contre le Gazélec ?

C’est une très belle victoire, oui. On est très contents. On a réussi à faire plaisir à notre public qui est venu nombreux. Ça a fait du bien à tout le monde de voir le stade plus rempli. Au niveau du jeu, on est resté dans la philosophie qui est la nôtre depuis le début de saison, à savoir continuer à jouer. Parfois on perdait mais on continuait toujours à jouer. Ce soir, on est récompensé et ça fait notre troisième victoire d’affilée. On est très heureux d’avoir gagné ce match. Cette série positive est très importante. J’espère qu’on va continuer sur cette lancée. Dans le groupe, on est bien, il y a une belle ambiance, on prend du plaisir sur le terrain et on en donne. Et physiquement, on est bien aussi. C’est parfait.

Vous êtes troisième et pas loin de Monaco. Vous ne pouvez plus vous cacher pour l’Europe...

C’est encore trop tôt. On ne pourra parler d’objectif qu’à partir du 10 avril. C’est encore très resserré donc on va faire attention à ne pas s’enflammer. Tout le monde nous parle d’Europe mais le championnat est très serré. Mais à partir du 10 avril, promis, je vous dirai ce qu’on peut jouer. Depuis le début de saison, notre source de motivation est de prendre du plaisir ensemble, de faire le maximum et de jouer pour le partenaire. Ce n’est pas le classement qui va nous faire dévier de cette trajectoire. Il faut continuer à produire du jeu et à prendre du plaisir. On veut gagner tous les matches. Après, les questions d’objectif, ce sont plutôt la presse et les supporters qui nous en parlent... On va juste essayer de continuer à prendre des points.

Didier Deschamps ne vous a pas convoqué pour les deux prochains matches amicaux des Bleus. Est-ce une déception à moins de trois mois de l’Euro ?

Le coach fait des choix en équipe de France. Il y a de la concurrence donc il n’y a aucun problème. C’est à moi de travailler dur pour revenir. Le plus important, ce n’est pas moi mais que l’équipe de France se prépare bien pour cette grande échéance du mois de juin. J’espère que tout le monde sera derrière elle. Mais bien sûr que j’ai envie d’y être et que je vais tout faire pour. Je vais continuer à travailler et à essayer d’aligner les performances avec mon équipe. C’est le plus important. Après, le sélectionneur fera ses choix. Il y a beaucoup de concurrence mais tant mieux pour l’équipe de France.

la rédaction avec Y.P. à Nice