RMC Sport

Betis-OM: Joaquin met une perruque et se moque des cheveux de Guendouzi après leur embrouille

Joaquin, mythique joueur du Betis Séville, s’est amusé de la coupe de cheveux de Mattéo Guendouzi, impliqué dans un accrochage avec plusieurs joueurs andalous mercredi, lors du match amical (1-1) tendu entre les deux équipes.

Joaquin (41 ans), ailier du Betis Séville, s’est bien amusé du moment de tension qui a éclaté, mercredi à la fin du match amical face à l’OM (1-1). Juste après l’égalisation andalouse, le joueur espagnol est allé apostropher le milieu marseillais qui l’a repoussé du bras avant qu’Andres Guardado ne tire les cheveux de l’international français (22 ans, six sélections, un but). Un geste qui a provoqué la colère de ce dernier et un gros attroupement.

Joaquin se moque de Mattéo Guenzouzi sur Instagram
Joaquin se moque de Mattéo Guenzouzi sur Instagram © Capture Instagram

A l’issue de la rencontre, Joaquin a chambré Guendouzi sur les réseaux sociaux en s’affichant avec une perruque sur la tête et ce message: "Me vas a vacilar de pelo melena" (qui peut être traduit par "tu me fais hésiter à porter les cheveux longs" ou "tu vas secouer mes cheveux longs"), a-t-il écrit en ajoutant quelques smileys hilares. La presse espagnole explique la chambrage de Joaquin sur Guendouzi en réaction à de nombreuses remarques ou accrochages du milieu de terrain marseillais au cours de la rencontre.

Les précédents Fellaini et van Aanholt

Ce n’est pas la première fois que la dense chevelure de l’ancien Lorientais est mise à rude épreuve. La saison dernière, Patrick van Aanholt, défenseur de Galatasaray, s’en était aussi pris au joueur marseillais sur les réseaux sociaux après s’être accroché sur le terrain lors d’un match de Ligue Europa. "Ouvrir ta bouche après que le VAR a prouvé que tu avais tort, a écrit Van Aanholt sur son compte Twitter. Likkleman (petit homme) a besoin de se détendre avant que je t’arrache cette perruque de la tête."

Il avait illustré son propos par une autre image célèbre mettant en scène Guendouzi, celle où Marouane Fellaini l’avait retenu par sa chevelure lors d’un match entre Manchester United et Arsenal en décembre 2018.

NC