RMC Sport

Bordeaux: chants, fumigènes... les supporters girondins enflamment le Haillan avant l'OM

Depuis près de 44 ans, la réception de l'OM est devenue un rendez-vous très important pour les Girondins de Bordeaux, fiers de leur série d'invincibilité face aux Marseillais en championnat. A la veille de cette affiche, plus de 500 supporters bordelais se sont rassemblés au Haillan.

Plus de 500 supporters et ultras bordelais se sont rassemblés ce samedi après-midi au Haillan, le centre d’entraînement des Girondins, à la veille du match très attendu contre l’OM (dimanche 21h), comptant pour la 25e journée de Ligue 1. Ce rassemblement organisé par les Ultras Marines est une une tradition depuis une quinzaine d’années avant la réception de Marseille en championnat. Il avait pour objectif de mettre un petit coup de pression sur les joueurs de Jean-Louis Gasset afin de poursuivre la série d’invincibilité du club face à l’OM, qui dure en championnat depuis 43 ans et demi. La dernière victoire de l’OM en Gironde remonte au 1er octobre 1977.

Le rassemblement des supporters bordelais
Le rassemblement des supporters bordelais © RMC

Un rassemblement accepté par la direction

Ce rassemblement a aussi permis de renouer le contact avec les supporters absents des tribunes du Matmut-Atlantique depuis le début de saison en raison du contexte sanitaire lié à l’épidémie de coronavirus. Dans un concert de chants et de fumigènes, une banderole "Gagner pour notre blason" a été déployée aux abords du terrain d’entraînement. Certains supporters présents ont été surpris d’apprendre que la direction, souvent en conflit avec les Ultras ces dernières années, avait décidé d’accepter ce rassemblement en marge de l’entraînement. Il devait initialement durer 30 minutes mais Gasset a donné son accord pour que les supporters restent durant l’ensemble de l’entraînement.

Le rassemblement des supporters bordelais
Le rassemblement des supporters bordelais © RMC

"Pour les supporters, c’est un match particulier. On le voit par exemple sur les réseaux sociaux", a d’ailleurs indiqué Hatem Ben Arfa cette semaine en conférence de presse, bien conscient de l’importance de cette affiche face à l’OM. "Je n’étais pas au courant de cette rivalité, je ne sais pas d’où elle vient. Je savais qu’il y avait un derby entre Bordeaux et Toulouse. Mais avec l’OM, je ne le savais pas, mais j’apprends à le connaître", a ajouté le meneur de jeu bordelais. "C'est incroyable de ne pas gagner depuis 44 ans. J'espère que ça sera possible, ça serait génial", a déclaré de son côté Dario Benedetto, surpris de cette étonnante inefficacité marseillaise à Bordeaux. La saison dernière, les deux formations s’étaient quittées sur un 0-0 en terre girondine.

RR avec Nicolas Pelletier