RMC Sport

Bordeaux: les négociations pour le rachat au ralenti, M6 pourrait rester

Les négociations pour le rachat des Girondins de Bordeaux par un fonds d'investissement américain tournent au ralenti. M6, propriétaire du club, veut être fixé avant la fin de la saison.

C'est un feuilleton bien plus excitant pour les supporters des Girondins de Bordeaux que la fin de saison sur le terrain. Les négociations concernant la vente du club sont toujours en cours entre M6 et le fonds d'investissement américain GAPC. Malgré tout, l'opération, qui aurait pu se conclure fin avril-début mai, commence à battre de l'aile. GAPC peine à rassembler la somme nécessaire pour acquérir le club, fixée à 70 millions d'euros par Nicolas De Tavernost.

Le président du directoire de M6 a également demandé des conditions indispensables aux investisseurs américains pour maintenir le budget du club à 65-70 millions d'euros pour les cinq prochaines saisons à venir. Des conditions que ne peut réunir pour le moment GAPC. D'après @Girondinfos, le fonds d'investissement aurait fait une première offre de 45 millions d'euros refusée par Nicolas De Tavernost.

De Tavernost: "On aura la fin du feuilleton avant la fin de la saison"

Les négociations sont toujours en cours mais désormais, l'hypothèse la plus probable est de voir M6 prolonger l'aventure avec les Girondins. "On aura la fin du feuilleton avant la fin de la saison, a confié Nicolas De Tavernost à Girondins TV. On aime bien cette équipe, on n'est pas pressés de partir." GAPC devrait revenir à la charge pour convaincre Nicolas De Tavernost.

D'autres pistes sont explorées pour reprendre le club ou entrer au capital des Girondins. M6 et Nicolas De Tavernost sont conscients que pour rester au contact des grosses écuries de la Ligue 1, il faudra l'arrivée d'investisseurs supplémentaires, en plus d'M6, au risque de vivre une intersaison compliquée avec un projet sportif moins ambitieux. 

Nicolas Paolorsi