RMC Sport

Bordeaux: Pascal Rigo dévoile son projet de reprise des Girondins

L’entrepreneur Pascal Rigo, originaire de la région bordelaise, a dévoilé son projet de reprise des Girondins de Bordeaux dans les colonnes de Sud Ouest.

Avec le départ de King Street, les Girondins de Bordeaux se cherchent un nouveau propriétaire. Ce pourrait être Pascal Rigo, entrepreneur local désormais installé aux Etats-Unis, accompagné d’un groupe d’investisseurs. "Pour nous, les Girondins c’est sacré", a-t-il expliqué à Sud Ouest, ce jeudi.

Au total, il y aurait une quinzaine d'investisseurs. "Il y a Stéphane Martin (président des Girondins de 2017 à 2018) et un cercle d'investisseurs qui s'est élargi, des gens de la région et de tous les secteurs", détaille-t-il. Rigo l'assure, le groupe "a les moyens pour lancer la machine".

"On n’avait pas l’intention au départ de se positionner, il se trouve qu’ils (les Girondins) sont en difficulté, ajoute-t-il. Ils font partie des choses à sauvegarder. Il y a le côté affectif car on a grandi dans les gradins de Lescure. On est tous tristes de voir ce qu’il se passe en ce moment." Les contours du plan sont encore flous malgré tout. "On ne sait pas combien il faut", précise Rigo.

Un projet y compris si Bordeaux file en Ligue 2

L’entrepreneur doit donc patienter pour le moment, attendre d’avoir accès aux dossiers pour "imaginer un plan de reprise financier". Des investisseurs américains, dont un milliardaire propriétaire de franchises sportives aux Etats-Unis, ont prévu de faire partie du projet. Moins il y a de dettes, plus la reprise sera en tout cas facilitée. "Si on peut dépenser 80 millions pour acheter des joueurs plutôt que pour renflouer une dette, c’est bien aussi", souligne le potentiel repreneur.

A noter que le projet n’est pas conditionné à un maintien des Girondins de Bordeaux en Ligue 1. "Si le club est relégué en Ligue 2 ? Le projet ne change pas, assure Rigo. Les moyens un petit peu, je pense que certains investisseurs ne seront pas intéressés, mais le ticket sera plus raisonnable. Le plan qu’on est en train de mettre en place marche partout." Les supporters des Girondins vont vivre une fin de saison quoi qu’il arrive difficile, mais peuvent apercevoir quelques motifs d’espoir pour la suite.

RW