RMC Sport

Bordeaux: un groupe d'entrepreneurs bordelais va proposer un plan de reprise

INFO RMC SPORT. Des entrepreneurs bordelais, spécialisés en technologie financière, s'apprêtent à dévoiler un plan de reprise des Girondins de Bordeaux. Le projet est orienté vers le modèle des socios.

De nombreux plans de reprise sont en train de se monter en coulisses pour la reprise des Girondins de Bordeaux, placés sous la protection du tribunal de commerce face au désengagement de l'actionnaire américain King Street. Un groupe d’entrepreneurs bordelais spécialisé dans le domaine de la "fintech" — une combinaison des mots finance et technologie (banque en ligne, financement participatif, paiement mobile, gestion de l'épargne) — va proposer son projet dans la semaine.

Elie Simon, qui a grandi à Pau et vécu à Bordeaux, est à la tête du projet. Ce plan de reprise articulé autour d’une petite dizaine de dirigeants, passionnés des Girondins, compte proposer un modèle d’actionnariat bien différent de ce que l’on connaît dans le milieu du foot. En plus d’un consortium d’investisseurs privés prêts à investir, ce plan compte offrir la part belle aux supporters en leur proposant d’investir et de prendre part à l’actionnariat via une plateforme numérique qui existe déjà et se nomme Equisafe.

Un regroupement avec d'autres candidats?

Pour l’instant, il n'y a aucun contact entre ce groupe de repreneurs et la mairie ou le mandataire chargé du dossier des Girondins. Alain Giresse, en relation avec le maire Pierre Hurmic pour donner son avis sur les profils des futurs repreneurs, a bien été contacté. Il "prend acte" de cette candidature.

Aucune communication sur les fonds propres pour un investissement n’a été faite. Mais ces dirigeants, grands supporters des Girondins, comptent bien mener ce projet jusqu’au bout et n’excluent pas de s’associer avec certains candidats déjà déclarés. Malgré les difficultés du moment, les Girondins restent attractifs.

Nicolas Paolorsi