RMC Sport

Bordeaux-PSG: à une semaine du Barça, Sarabia offre une maigre victoire aux Parisiens

Le PSG reste au contact du leader lillois, grâce à sa petite victoire 1-0 sur la pelouse des Girondins de Bordeaux, dans le cadre de la 28e journée de Ligue 1. Pablo Sarabia a marqué le but de la victoire, à la 20e minute.

À une semaine du huitième de finale retour de Ligue des champions contre le FC Barcelone (en exclusivité sur RMC Sport 1), le Paris Saint-Germain a deux objectifs: enchaîner les victoires pour ne pas perdre du terrain dans la course au titre, et ne pas accumuler de nouvelles blessures en plein match. Contrat rempli avec cette victoire 1-0 sur la pelouse des Girondins de Bordeaux, ce mercredi soir à l'occasion de la 28e journée de Ligue 1.

Si la soirée a été bonne d'un point de vue comptable, difficile d'en dire autant sur le contenu. La prestation du PSG a été globalement moyenne, notamment à cause d'une seconde période de très mauvaise facture. Peut-être une conséquence des nombreuses absences, dont celles de Kylian Mbappé, suspendu, et de Moise Kean, annoncé positif au coronavirus à quelques heures du coup d'envoi seulement.

Il n'a fallu attendre trop longtemps pour voir le PSG prendre les devants. À la 20e minute, avec un relai de Rafinha à l'origine, Pablo Sarabia a su faire fructifier un très bon ballon d'Idrissa Gueye. L'attaquant espagnol, qui retrouve progressivement du temps de jeu, compte désormais cinq buts cette saison. Plusieurs autres situations ont laissé penser que le PSG, sérieux et en maîtrise sur la première période, était en mesure de faire le break avant la pause.

Navas, une parade capitale dans les arrêts de jeu

Les Girondins de Bordeaux, en quête d'une victoire depuis le 24 janvier, n'ont pas montré grand-chose sur les 45 premières minutes, sans pour autant être hors-sujet. Mais au retour des vestiaires, c'est une toute autre équipe qui est revenue. Une équipe capable de mettre le pied sur le ballon, de faire reculer le bloc adverse et de provoquer beaucoup d'incertitude dans la surface parisienne, à l'image de la belle situtation créée dès la première action de la seconde période. L'égalisation a alors semblé possible, surtout avec cette jolie frappe croisée d'Hatem Ben Arfa, d'abord laissé sur le banc (69e).

Incapable de reprendre véritablement le contrôle de la rencontre face à un adversaire manquant intrinsèquement de qualité, le PSG a même préféré jouer la prudence avec la sortie de Pablo Sarabia pour Abdou Diallo à la 85e minute. Un choix qui en dit long, mais sans doute judicieux au vu de la parade décisive de Keylor Navas face à Jimmy Briand dans les arrêts de jeu.

Les Parisiens peuvent donc encore remercier leur gardien costaricien, qui ne cesse de sauver des points. Cet arrêt était d'autant plus crucial car le leader lillois est allé arracher une victoire 2-0 au même moment contre l'Olympique de Marseille.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport