RMC Sport

Brest-OL: "C'est un week-end qui peut compter", Garcia met la pression sur Lille et le PSG

Leader provisoire de Ligue 1 en attendant le match de Lille à Lorient et le choc PSG-Monaco dimanche, l'Olympique Lyonnais savoure sa victoire dans la douleur obtenue à Brest (2-3) vendredi soir en ouverture de la 26eme journée de championnat. Un succès peut-être capital dans la course au podium selon Rudi Garcia.

L'OL préfère avancer masqué. Si les Lyonnais ne clâment pas haut et fort qu'ils jouent le titre de champion de France, ils sont provisoirement aux commandes du classement depuis leur victoire glanée à Brest 3-2 vendredi en ouverture de la 26eme journée de Ligue 1. Au stade Francis-Le Blé, les Gones ont pourtant montré deux visages. Le premier solide et surtout hyper réaliste (ils menaient 3-0 à la pause) puis un peu plus fébrile. Après la rencontre, Rudi Garcia préférait retenir le positif.

"On voulait être premiers pour au moins 48 heures, on l'est"

"Je suis satisfait de cette victoire, a commenté le coach lyonnais. Elle est en deux phases: une première mi-temps avec le vent pour nous mais dont on n'a pas eu besoin de se servir. On a joué au sol, en mouvement, on a été bons dans la maîtrise collective et défensivement. Et en deuxième mi-temps, on pouvait s'attendre à beaucoup de pression de la part des 11 Brestois et de notre ami le vent, qui a favorisé leur kick and rush. On n'a pas tremblé. On aurait pu faire mieux, notamment sur le deuxième but encaissé. La fin de match fait partie des moments où il faut batailler, mettre le bleu de chauffe. On n'a pas tremblé. On a bien étudié Brest et on les a empêchés d'égaliser."

Grâce à ce succès, l'Olympique Lyonnais met la pression sur Lille qui se rend à Lorient dimanche et sur le PSG qui accueillera Monaco en match de clôture. Les Gones ne devancent les Lillois qu'à la faveur d'une meilleure différence de buts : "On voulait être premiers pour au moins 48 heures, on l'est. C'est un week-end qui peut compter grâce au PSG-Monaco", note Rudi Garcia. Lyon se déplacera à Marseille la semaine prochaine.

Aurélien Brossier Journaliste RMC Sport