RMC Sport

Cavani libère Paris, l’énorme poisse de Busin, Krychowiak trop discret… les tops et flops de PSG-Nancy

Edinson Cavani

Edinson Cavani - AFP

Grâce à un penalty d’Edinson Cavani en fin de match, le PSG a difficilement battu Nancy 1-0 au Parc des Princes ce samedi lors de la 28e journée de Ligue 1. Les Parisiens, qui retrouvent provisoirement Monaco en tête du championnat, peuvent penser au huitième de finale retour face au FC Barcelone mercredi au Camp Nou.

TOPS

PSG, la réussite du champion
C’est sans briller que les Parisiens sont venus à bout d’une équipe de Nancy très solide ce samedi au Parc des Princes (1-0). Tout bascule en fin de rencontre lorsqu’après avoir eu un maximum de chance après un tir de Busin sur les deux poteaux, Serge Aurier obtient un penalty généreux qu’Edinson Cavani se charge de transformer (80e). Le 26e but de l’Uruguayen permet au PSG revenir provisoirement à hauteur de l’AS Monaco en tête du championnat. On oubliera vite le contenu de cette rencontre sans éclat pour ne retenir que le score et le fait qu’aucun joueur parisien ne semble avoir été blessé à quatre jours du 8e de finale retour de Ligue des champions contre Barcelone.

A lire>> Le meilleur de PSG-Nancy

Les promesses de Guedes
Pour sa première titularisation en Ligue 1, le Portugais a montré de belles choses en dépit d’une entame de match compliquée, Guedes perdant un ballon plein axe à l’origine d’une action dangereuse de Maouassa (15e). Mais l’ancien joueur de Benfica s’est lâché au fil des minutes. Disponible, audacieux, il a été plutôt à son avantage.

Chernik avait tout repoussé
Le portier biélorusse avait les gants chauds au Parc. Une sortie parfaite devant Lucas (7e) a lancé son match dans le bon sens avant qu’il ne brille sur une volée sublime de Javier Pastore (28e), puis devant Serge Aurier (57e). Au vu des images, il ne semble pas commettre de faute sur l’Ivoirien, à l’origine du penalty transformé par Edinson Cavani.

FLOPS

Krychowiak n’a pas convaincu
Pour sa première titularisation en L1 depuis le mois de décembre, le Polonais n’a pas franchement crevé l’écran. A l’image de son équipe en première période, il a été trop discret malgré un bon travail à la récupération (10 ballons gagnés). Unai Emery a sorti l’ancien Champenois à la pause. Son remplaçant, Blaise Matuidi, a montré à travers son activité et son volume de jeu tout ce qui manque encore au Polonais dans la capitale.

Busin, quelle poisse !
Difficile de reprocher quelque chose au Nancéien, à la conclusion d’une contre-attaque parfaite de l’ASNL. Après un crochet sur Edinson Cavani, Alexis Busin voit son tir repoussé successivement par le poteau droit puis le poteau gauche de Kevin Trapp (75e). Un coup de billard fatal aux Lorrains qui ne réaliseront pas le hold up du week-end.

A lire aussi>> Les supporters du PSG chambrent l’OM après la rouste du Vélodrome