RMC Sport

Comment le PSG forme ses futures stars

DOCUMENT RMC SPORT - En quête de gloire, le PSG ne souhaite pas seulement attirer des stars. Il veut aussi en former. Axe fort de la politique des propriétaires qataris, la formation doit permettre au club de la capitale de grandir encore un plus en intégrant ses jeunes talents à l’équipe première. Interrogé par RMC Sport, Olivier Létang, le directeur sportif adjoint, décrypte la formation « made in Paris ».

Définir un code génétique

C’est lorsque QSI reprend les rênes du PSG il y a quatre ans que les dirigeants se posent la question de l’identité du club. Ou plutôt du code génétique. « Le code génétique, c’est d’avoir la possession du ballon, maîtriser le match, affirme Olivier Létang, directeur sportif adjoint du PSG. On développe ça depuis trois ans avec l’arrivée de Laurent Blanc à la tête de l’équipe professionnelle. On veut développer ça des petits à l’équipe professionnelle. » Pour cela, le club parisien s’appuie sur Carles Romagosa. Depuis l’été dernier, l’Espagnol est le nouveau directeur technique du club parisien après avoir fait ses preuves au Barça.

Un nouveau profil de joueur

En s’appuyant sur le vécu des Ibra, Thiago Silva ou Thiago Motta au sein de l’équipe première, le PSG espère former davantage de joueurs talentueux, capables de répondre présents au plus haut niveau. « Nous savons aujourd’hui ce qu’est un grand joueur, déclare Olivier Létang. Ce profil, il faut être en capacité de le développer, de l’accompagner au quotidien, que ce soit sur le terrain mais aussi à l’extérieur. »

Stopper la fuite des talents

Le but est d’éviter l’exode de jeunes joueurs talentueux comme Kingsley Coman, parti à la Juve et qui fait aujourd’hui le bonheur du Bayern. « Les jeunes joueurs ont besoin de la lumière, ils doivent ressentir la possibilité de pouvoir jouer au sein de l’équipe professionnelle de leur club. » Le PSG veut réussir avec Presnel Kimpembe là où il a échoué avec Coman. « L’été dernier, Presnel ne comptait pas de match avec les professionnels, il était très peu connu mais nous avons souhaité l’intégrer complètement dans l’équipe professionnelle et il fait partie aujourd’hui des quatre défenseurs centraux du PSG avec David Luiz, Thiago Silva et Marquinhos. Ce sont des signes très forts. »

Des entraîneurs au diapason

Si le PSG ambitionne de former des grands joueurs, les coaches jouent un rôle fondamental, nécessitant un travail en amont. « Nous avons la volonté de créer une université pour nos entraîneurs, annonce Olivier Létang. La façon dont on veut jouer au football, le profil des joueurs que nous voulons, la façon de les développer, cette méthodologie doit être partagée par tout le monde au sein du club. L’objectif est d’avoir une planification avec des étapes bien balisées. Ça nous permet d’accompagner les garçons jusqu’à l’équipe professionnelle. »

Paris veut son Messi

Malgré une surface financière gigantesque, attirer le quadruple Ballon d’Or à Paris parait impossible. Alors Paris se verrait bien « fabriquer » son propre Lionel Messi. L’objectif c’est que, dans 5-10 ans, il y ait des références avec des joueurs formés au Paris Saint Germain. C’est vraiment un objectif très fort. On sait que la formation demande du temps. Avoir une véritable culture au sein de l’intégralité du club, c’est quelque chose qui est aussi très important pour nous. Les jeunes doivent avoir des repères. Tout au long de sa formation, il faut que le joueur soit en capacité d’avoir une homogénéité dans son développement. Si un garçon a eu une année Pep Guardiola, l’année suivante José Mourinho comme entraîneur, c’est plus compliqué. Il est vraiment fondamental que tout le monde respire et transpire la même philosophie. »

la rédaction avec MBo.