RMC Sport

Coronavirus: Nice suspend aussi ses entraînements

L’OGC Nice a annoncé ce dimanche l’interruption de son activité footballistique en raison de l’épidémie de coronavirus en France. Le club azuréen conseille également à ses joueurs de limiter leurs déplacements et de rester vigilants aux recommandations des autorités sanitaires.

Comme pour le reste de la France, l’OGC Nice s’adapte à l’évolution de la situation sanitaire et de l’épidémie de coronavirus. Privé de matchs en raison de la suspension de la Ligue 1 par la LFP, le club azuréen a décidé ce dimanche d’annuler les prochains entraînements du groupe professionnel. 

Un programme individualisé pour les joueurs

Au total, l’équipe entraînée par Patrick Vieira a donc annulé ses trois sessions collectives prévues la semaine prochaine. Seuls les blessés pourront se rendre au centre d’entraînement afin de recevoir individuellement leurs soins. 

"Dans l'attente de la reprise des entraînements au club, un programme d'entretien athlétique individualisé sera transmis à chaque joueur pour anticiper de la meilleure façon le retour prochain à la compétition, précise le club dans un communiqué publié sur son site. L’OGC Nice a informé ses joueurs de ces modifications, et leur a donné pour instructions de ne pas voyager, de rester perpétuellement joignables et disponibles, et, de manière générale, de respecter les consignes des autorités concernant le confinement et l'adoption de comportements responsables."

"On va évoluer au jour le jour", promettait Rivère

Interrogé par RMC Sport vendredi, Jean-Pierre Rivère n’avait pas caché qu’il prendrait les mesures nécessaires pour protéger ses joueurs. "On avait déjà prévu de scinder les groupes, afin de continuer à entretenir les joueurs, lundi, mercredi, vendredi pour les entraînements, avait alors expliqué le président niçois. Mais la vérité d'aujourd'hui ne sera peut-être pas celle de demain. On va évoluer au jour le jour."

Joignant le geste à la parole, le patron des Aiglons a donc tranché après le passage au stade 3 de l’épidémie de coronavirus. A Nice on ne transige pas avec la santé.

JGL avec Jordan Ollivier à Nice